Programmes

Chantal Santon


Soprano
En savoir plus

Biographie de Chantal Santon

Parallèlement à ses études de Sciences-Politiques, Chantal Santon Jeffery étudie le chant au CNR de Paris puis se perfectionne auprès de Margreet Honig, Florence Guignolet et Malcom Walker. Elle suit de nombreuses master-classes, notamment auprès de Udo Reinemann, Ruben Lifschitz, Gérard Lesne, Guillemette Laurens… Rapidement sollicitée par diverses formations telles les Jeunes Solistes, Vivete Felici, le chœur de Radio-France ou Jacques Moderne, qui lui apprennent la rigueur et l’écoute, elle débute en soliste à la scène en 1999 dans Der Freischütz de Weber dirigé par Myung-Whun Chung au Théâtre des Champs-Élysées (eine Brautjungfer).

Elle a depuis incarné de nombreux rôles sur des scènes prestigieuses, sous la direction de chefs tels Jonathan Darlington (La petite Renarde Rusée de Janacek), Jean-Christophe Spinosi (Ernestina dans l’Occasione fa il ladro de Rossini), Hervé Niquet (Médée de Charpentier, King Arthur de Purcell), David Stern (Sandrina dans La Finta Giardiniera de Mozart, la Comtesse des Noces de Figaro, Elvira dans Don Giovanni, Didon dans Didon et Enée de Purcell, Leonora dans Prima la Musica poi le parole de Salieri), Guy Condette (Donna Anna dans Don Giovanni), Pierre Roullier (Têtes Pansues de Pontier), Gaspard Brécourt (Donna Anna dans Don Giovanni), Raphaël Pichon (Prima Donna dans Opera Seria de Gassman), Atsushi Sakaï (Monsieur de Pourceaugnac de Lully), Jean-Claude Malgoire, Martin Gester, Olivier Dejours… Elle collabore régulièrement avec la compagnie nationale l’Arcal depuis 2001, dans une grande variété de répertoires et de formes (Opéra d’apart, Wolfgang Caro mio, L’Étrangère, My Way to Hell…).

En concert, sa grande curiosité l’amène à la rencontre d’un vaste répertoire, baroque, oratorio, création contemporaine, de Verdi à Dusapin en passant par Charpentier, Bach, Haydn, Poulenc, Pécou ou Cavanna… Elle s’est produite et a enregistré avec de nombreux ensembles baroques, dont Il Seminario Musicale, Le Concert Spirituel, Amarillis, le Concert Lorrain, la Rêveuse, La Chapelle Rhénane, les Arts Florissants, l’Arte del Mondo, Fuoco e Cenere, les Musiciens de St-Julien ou le quatuor Galuppi. Parmi les festivals auxquels elle a participé : Radio-France à Montpellier, Ambronay, Sablé, Versailles, Royaumont, Sinfonia en Périgord, Printemps des Arts, St-Michel en Thiérache, Froville, Noirlac, Saint-Riquier, Présence à Radio France, Musica…

Elle aime donner en récital avec piano Debussy, Duparc, Strauss, Wagner, Brahms, Liszt, Chostakovitch… Elle a récemment enregistré pour le Matin des Musiciens de Stéphane Goldet (France musiques) les Ariettes oubliées de Debussy et les Poèmes hindous de Delage avec le pianiste Ivan Couëffé. Parmi ses derniers enregistrements discographiques, on peut citer La Dafne de Da Gagliano (rôle titre, dir : Jay Bernfeld), un récital d’airs de cour au côté de Gérard Lesne, la Nuit dans Amphitryon de Kraus (dir : de Werner Ehrhardt), la Missa Assumpta est de Charpentier avec le Concert Spirituel, ainsi que deux films : Don Giovanni (David Stern/Yoshi Oïda) par Arte et King Arthur (Hervé Niquet/Shirley et Dino) par France 2. À paraître, des oratorios de Brossard avec la Rêveuse.

Dernières publications sur Chantal Santon

Ecouter le direct
Le direct