Programmes

Charles Pasi

En savoir plus

Biographie de Charles Pasi

Charles Pasi fait partie de ces jeunes artistes auxquels rien ne semble pouvoir résister et non content d’avoir marqué son arrivée dans les bacs avec « Mainly Blue », un premier album unanimement ovationné par la profession et remarqué pour son arrivée en finale à l’International Blues Challenge de Memphis en février 2007, l’harmoniciste et chanteur s’est très rapidement fait une réputation qui lui a permis de jouer un peu partout non seulement en France mais aussi au Québec où il est régulièrement demandé. A l’heure de donner un jeune à frère à cet ouvrage de référence, Charles Pasi a réuni à ses côtés le bassiste Jimi Sofo, le guitariste Jim Grandcamp et le batteur Jon Grandcamp mais aussi quelques invités venus participer à un ouvrage où les couleurs vont de la berceuse au rock le plus violent sans oublier d’en passer par la soul et le funk mais aussi par le jazz et même par quelques touches de ragga voire de hip hop. Véritable remise en question des fondations mêmes de son répertoire, « Uncaged » est sans le moindre doute l’ouvrage qui permettra à Charles Pasi de se faire remarquer bien plus loin que dans le simple cercle du blues hexagonal ! Si sa couleur dominante reste bleue, « Uncaged » est avant toute chose un album plein de nuances et de reliefs, plein de regards vers l’extérieur et d’ouvertures sur le reste du monde de l’art … La voix de Charles a encore gagné en intensité et son jeu d’harmonica, peut-être un peu plus discret que sur « Mainly Blue », reste toujours aussi enlevé, le tout se voyant porté vers le haut par une guitare des plus inventives et par une section rythmique où la basse et la batterie se complètent admirablement. Les claviers de Fred Dupont et le piano de Julien Brunetaud viennent étoffer une bonne moitié des pistes et c’est au culot que Charles Pasi est parvenu à s’adjoindre les services du sax ténor d’Archie Shepp non pas sur un seul titre mais bel et bien sur deux, « Farewell My Love » et « Better With Butter ». Sensuel et délicat sur les chansons les plus fines, un tantinet aguicheur quand il flirte avec le ragga, carrément surprenant quand il laisse le rythme l’emmener très loin, Charles a fait un album qui lui ressemble, plein d’élégance et de musicalité avec parfois quelques détails soigneusement négligés pour le rendre encore plus humain, plus proche de la réalité. De « Up To Us » jusqu’à « Things Have Changed », on se retrouve pris à contrepied de façon très régulière mais cela ne fait qu’ajouter encore un peu au charme général de l’ouvrage, un recueil de onze pièces taillées sur mesure pour le live qui saura autant combler d’aise les anciens fans de l’artiste que lui permettre d’en gagner encore de nouveaux. Charles Pasi est un battant, un artiste qui a déjà tout compris de l’art de se renouveler, de ne pas se laisser son talent s’enfermer dans un style immuable en le faisant aller de l’avant et en lui permettant de défricher de nouveaux terrains de jeu … C’est à ce prix qu’il continuera à prendre de l’envergure et on ne peut que s’en réjouir tant il semble au moins aussi épanoui que ce nouvel album !

Dernières publications sur Charles Pasi

1h
18/03/2011
Emission du vendredi 18 mars en DIRECT et en PUBLIC du Salon du Livre avec Sofi OKSANEN, Arni THORARISSON, Odile BARSKI...
Le RenDez-Vous

Ecouter le direct
Le direct