Programmes

Claude Ollier


écrivain
En savoir plus

Biographie de Claude Ollier

1922 : Naissance à Paris de Claude, premier enfant de Marguerite Valent et Maurice Ollier, assureur. La famille habite dans le XVIIe, rue de Chéroy, là où André Breton voit disparaître Nadja le soir. 1925 : Naissance d’une sœur, Christiane. 1926-30 : Vacances à la mer, puis à la montagne, où il respire mieux. 1927 : Apprend le piano, abandonne en 6e, reprend 40 ans plus tard. 1931 : Naissance d’une seconde sœur, Jacqueline. 1930-1935 : Lit Jules Verne et des bandes dessinées. Se passionne pour les courses d’automobiles. 1932 : Apprend le tennis, brille à la volée. 1934 : Entre au lycée Carnot, dont le hall à verrière lui semble plus tenir de Sing-Sing que d’un établissement...

voir toute la biographie > 1922 : Naissance à Paris de Claude, premier enfant de Marguerite Valent et Maurice Ollier, assureur. La famille habite dans le XVIIe, rue de Chéroy, là où André Breton voit disparaître Nadja le soir. 1925 : Naissance d’une sœur, Christiane. 1926-30 : Vacances à la mer, puis à la montagne, où il respire mieux. 1927 : Apprend le piano, abandonne en 6e, reprend 40 ans plus tard. 1931 : Naissance d’une seconde sœur, Jacqueline. 1930-1935 : Lit Jules Verne et des bandes dessinées. Se passionne pour les courses d’automobiles. 1932 : Apprend le tennis, brille à la volée. 1934 : Entre au lycée Carnot, dont le hall à verrière lui semble plus tenir de Sing-Sing que d’un établissement scolaire. 1935-36 : Malade, passe l’hiver avec sa grand-mère dans la maison familiale de Boissy-l’Aillerie, Seine-et-Oise. 1936 : Lit Le Mystère de la chambre jaune . 1938 : Est traversé par la musique. 1940 : Découvre qu’il a une aïeule andalouse. 1940 : Passe le bac philo à Montluçon, à bicyclette, l’armée allemande à ses trousses. 1941-43 : Études de droit et de commerce à l’École des Hautes Etudes Commerciales. 1943-44 : Requis par le Service du travail obligatoire, se retrouve à Nuremberg dans une usine. Tient un journal, qui sera perdu dans les bombardements de la ville. 1945 : Fuit Nuremberg et tente de passer en Suisse. Est repris près du lac de Constance et expédié dans la Reichsbahn en Souabe. 1945-46 : Achève ses études à H.E.C. Fréquente assidûment les galeries de peinture, les concerts, la Cinémathèque française et les courts de tennis. 1946-50 : Travaille dans les assurances. Écrit de petits récits inaboutis. 1947 : Participe au Congrès mondial de la Jeunesse démocratique à Prague, à la construction d’une ligne de chemin de fer en Bulgarie. 1950 : Saisit une occasion de quitter l’Europe et se retrouve au Maroc, fonctionnaire de l’administration chérifienne dans le Haut-Atlas d’abord, puis à Casablanca. Tient un journal à nouveau. Ecrit de petits récits presque aboutis. 1955 : Obtient une mise en disponibilité et s’installe à Paris pour écrire un premier livre. 1958 Publie La Mise en scène aux Éditions de Minuit, bientôt couronné par le prix Médicis qui vient d’être créé. 1958-59 : Reprend du service à l’éphémère ministère du Sahara, puis quitte définitivement la fonction publique pour se consacrer à l’écriture. 1959-60 : Séjour de six mois aux USA, invité par la Fondation Ford en compagnie de Fernando Arrabal, Robert Pinget, Hugo Claus, Italo Calvino, Charles Tomlinson et Matti Meged. Traverse le continent l’hiver en train, puis visite le Mexique et Cuba. 1960 : Refusé par Minuit, Le Maintien de l’ordre sera publié l’année suivante chez Gallimard. 1963 : Participe à la décade Tel Quel à Cerisy-la-Salle. Publie Eté indien chez Minuit. 1963 : Mort de son père. 1964 : Compose une 1ère œuvre radiophonique, La Mort du personnage , à l’instigation de Radio-Stuttgart, pour qui il écrira de nombreuses pièces par la suite. 1965 : Ecrit pour l’ORTF L’Attentat en direct (prix de la RAI 1969), puis à la demande de Michel Foucault, Régression . 1966 : Séjour hivernal à Berlin, invité par le cercle culturel de l’Industrie allemande, puis printanier en Tunisie, invité par le Centre culturel de Hammamet. 1966-74 : Ecrit les quatre livres du second cycle du Jeu d’enfant , qui seront publiés de 1972 à 1975. 1967 : Publie chez Gallimard L’Échec de Nolan et Navettes . 1967-70 : Voyage en Allemagne, invité par les stations radiophoniques des différents Länder. 1969 : Rencontre Marie-Odette. 1969 : Mime l’enseignement de la littérature durant un trimestre à l’université Laval de Québec. 1970 : Série de conférences dans le Middle-West. 1970 : Épouse Marie-Odette. 1971 : Participe au colloque de Cerisy-la-Salle sur le Nouveau Roman. 1971 : Voyage de noces au Moyen-Orient, Paris-Shiraz-Téhéran etretour en coccinelle. 1971-73 : Habite Aix-en-Provence, où Marie-Odette est enseignante. 1972 : Naissance de leur fille Ariane-Naïma. 1973 : Mort de sa mère. 1973-75 : Séjour à Marrakech, où Marie-Odette est coopérante. 1975 : Retour en France, à Maule en Yvelines. Achète un piano. 1977 : Voyage en Thaïlande, Singapour et Malaisie, où il rencontre son double sous les cocotiers. 1977-78 : Écrit Marrakch Médine , qui sera publié par Bernard Noël dans sa collection « Textes » chez Flammarion. Prix France Culture 79. 1979-81 : Écrit Mon Double à Malacca. Divers voyages en Europe et au Maroc dans les années quatre-vingt. 1980 : Divorce de Marie-Odette. 1983-89 : Écrit une Histoire illisible , puis Truquage en amont , Obscuration (publié sous le titre Déconnection , l’éditrice ayant refusé le premier titre) et Feuilleton . 1985 : Remporte le simple Vétérans au Tennis-Club de Maule. 1990 : Voyage en Australie et Nouvelle-Zélande avec sa fille, invité par plusieurs universités. 1990-93 : Écrit Outback ou l’Arrière-monde . 1991 : Voyage en Jordanie, invité par l’attaché culturel de France à Ammam pour participer à son projet de livre sur Pétra. Visite Jérusalem. 1993-95 : Écrit Aberration en hommage à l’aïeule andalouse. 1994 : Janvier : traverse le Sahara ex-espagnol. 1994 : Avril : second séjour aux Antipodes. Balade en auto de Sidney à Ayers Rock et retour. Nuits dans le bush sous le ciel austral. 1994 : Septembre : séjour au Canada, invité par l’université de Kingston, Ontario. Conférences au Québec et en Colombie-Britannique. 1995 : Refusé par Flammarion, Outback ou l’Arrière-monde est publié chez P.O.L. 1996 : Avril : opération réussie du cœur, cependant que P.O.L publie Cité de mémoire , entretiens avec Alexis Pelletier. 1997 : Novembre : publication d’Aberration chez P.O.L. 1997 : Décembre : colloque Claude Ollier à la maison des Écrivains, Paris, sous la direction de Mireille Calle-Gruber. 1998 : Févier : découvre l’Égypte à l’invite de Abdelwahab et Amina Meddeb. 1998 : Juillet : découvre l’Angleterre à l’invite de sa fille. Publication chez P.O.L. de Missing . 1998-2002 : entreprend la composition de quatre récits de couleur mythologique, publiés chez P.O.L en 2000 : Wanderlust et les Oxycèdres en 2001 : Préhistoire. ; en 2004 : Qatastrophe et en 2007 : Wert et la fin sans fin .

Dernières publications sur Claude Ollier

22.01.2016

Nuit du vendredi 13 novembre 2015 au samedi 14 novembre 2015

22.01.2016

Françoise Séloron & Claude Ollier

Ecouter le direct
Le direct