LE DIRECT

David Unger


Biographie de David Unger

Licencié de philosophie en 1996, David Unger intègre la FEMIS un an plus tard. Il y réalise une dizaine de courts-métrages en vidéo et en pellicule, ainsi qu’un documentaire sur l’affaire Mesrine. En 1997, il assiste Fabien Pisani à la réalisation d’un film sur le festival de jazz de La Havane (Steve Coleman, Roy Hargrove, Anga Diaz, Chucho Valdes, etc.) Diplômé en 2001, il travaille comme journaliste-reporter-image pour UBIK, magazine culturel diffusé sur France5. Au sortir des élections présidentielles de 2002, il réalise un documentaire intitulé « Des enfants et des rues », traitant de l’action des éducateurs de rue dans un quartier particulièrement défavorisé du 18ème arrondissement de Paris. Il enchaîne avec la réalisation d’un film sur Fernando Botero, tourné entre Paris, Bogota et Medellin. En juillet 2005, il rencontre les associés d’ADN Factory, société de vidéoclips. Il réalise avec eux plusieurs EPKs (Olivia Ruiz, Matmatah, Jeanne Balibar, le spectacle de Damon Albarn pour le Théâtre du Châtelet, etc) et travaille comme JRI sur Studio5, une émission musicale diffusée sur France5. Il cadre également pour B-Side, un magazine de captation rock produit par Morgane et les Inrockuptibles. Fin 2008, il réalise pour ARTE un documentaire intitulé « Germaine Tillion à Ravensbrück », autour de l’opérette que l’ethnologue composa au camp afin d’égayer ses compagnes de détention. Le film est sélectionné au Fipa et sa réception par le public et les médias est enthousiaste. Suite à quoi il tourne un clip pour Lura, chanteuse capverdienne, ainsi qu’une série produite par les éditions Actes Sud et diffusée sur Paris Première, « L’objet de… ». Il réalise deux documentaires en 2010 : « Les 4 fusillés du Kremlin-Bicêtre », coproduit par Cinétévé et France3, ainsi qu’un film biographique sur Louis Schweitzer pour ARTE. Il prépare actuellement un documentaire sur le renouveau de la culture yiddish à Paris et à New York, coproduit par JEM Productions et France5. Il est également chroniqueur sur France Culture au sein de l’émission quotidienne « La Grande Table ! ».

Dernières publications sur David Unger

Bêtes de son (5/5) : Les animaux de la ville - Quand le bitume aboie...
59 min
Bêtes de son (5/5) : Les animaux de la ville - Quand le bitume aboie...
La Série musicale d'été
LE 27/07/2018

Parmi les voitures qui rugissent, les camions qui barrissent, les pelleteuses qui vrombissent et les motos qui crissent, il est une société marginale qui...

Bêtes de son (4/5) : Les animaux de la savane – Le lion est fort ce soir
59 min
Bêtes de son (4/5) : Les animaux de la savane – Le lion est fort ce soir
La Série musicale d'été
LE 26/07/2018

Chanter la savane, c’est mentionner que le compositeur du « Lion est mort ce soir », Solomon Linda, n’a jamais rien touché des 72 millions de dollars générés...

Bêtes de son (3/5) : Les animaux des océans – Plongée en odes profondes
58 min
Bêtes de son (3/5) : Les animaux des océans – Plongée en odes profondes
La Série musicale d'été
LE 25/07/2018

En ces temps estivaux, « Bêtes de Son » enfile son scaphandre et plonge dans les profondeurs sub-acoustiques.

Bêtes de son (2/5) : Bal(l)ades en compagnie des animaux de la forêt
59 min
Bêtes de son (2/5) : Bal(l)ades en compagnie des animaux de la forêt
La Série musicale d'été
LE 24/07/2018

Aujourd’hui, Bêtes de Son chantonne "Promenons-nous dans les bois" mais ne se contente pas des cris du loup.

Bêtes de son (1/5) : Les animaux de la ferme – Séparer le bon groove de l’ivraie
58 min
Bêtes de son (1/5) : Les animaux de la ferme – Séparer le bon groove de l’ivraie
La Série musicale d'été
LE 23/07/2018

Chanter la ferme, c’est incarner la poule sur un mode funky avec Rufus Thomas !

image par défaut
1h27
image par défaut
1h28
image par défaut
1h28
image par défaut
1h28
image par défaut
1h29
image par défaut
1h58
image par défaut
1h27
image par défaut
1h28
image par défaut
1h27
image par défaut
1h28
Ecouter le direct
Le direct