LE DIRECT

Elia Suleiman


Cinéaste et acteur palestinien

Biographie d'Elia Suleiman

Elia Suleiman  (en arabe : إيليا سليمان), né le 28 juillet 1960 à Nazareth, est un réalisateur, scénariste et acteur palestinien. Il est surtout connu pour son film sorti en 2002, Intervention divine (arabe : Yad Ilahiyya), une comédie tragique moderne sur la vie quotidienne dans les territoires palestiniens qui remporta en 2002 le prix du jury au festival de Cannes. Souvent comparé à Tati ou Keaton, Elia Suleiman manie le burlesque et la gravité avec le même sens poétique.Entre 1982-1993, Suleiman vit à New York, où il réalise deux courts métrages : Hommage par assassinat et Introduction à la fin d'un argument, qui montre la représentation des Arabes à la télévision et dans le cinéma hollywoodien, qui lui valent plusieurs récompenses. En 1994, il déménage à Jérusalem où la Commission européenne le charge de créer un département Cinéma et Média à l'université de Bir Zeit[1]. Ses essais et articles sont publiés en anglais, arabe et français. Il a également fait des conférences et lectures publiques dans les universités du monde entier.En 1996, Suleiman réalise Chronique d'une disparition, son premier film traitant de l'identité palestinienne.En 2000, il sort son second film Cyber Palestine.En 2006, Suleiman est l'un des neuf membres du jury du Festival de Cannes présidé par le réalisateur chinois Wong Kar-wai.

Filmographie

Réalisateur Courts et moyens métrages * 1990 : Introduction à la fin d'un argument, moyen-métrage de 45 minutes * 2000 : Cyber Palestine * 2007 : Chacun son cinéma, segment "Awkward"Longs métrages * 1998 : Chronique d'une disparition * 2002 : Intervention divine * 2009 : Le Temps qu'il resteProducteur  * 1998 : Chronique d'une disparition. * 2009 : Le Temps qu'il resteScénariste  * 1998 : Chronique d'une disparition. * 2002 : Intervention divine. * 2009 : Le Temps qu'il resteActeur  * 1998 : Chronique d'une disparition. * 2002 : Intervention divine, Es. * 2006 : Bamako d’Abderrahmane Sissako, un cow-boy. * 2009 : Le Temps qu'il resteRécompenses et nominations Récompenses * 1996 : prix du meilleur premier film à la Mostra de Venise pour Chronique d'une disparition. * 2002 : prix du Jury pour Intervention divine au festival de Cannes. * 2002 : prix du Meilleur Film Etranger aux European Awards à Rome.Nominations * 2001 : Son moyen métrage, Cyber Palestine, est présenté à la Quinzaine des réalisateurs au festival de Cannes. * 2009 : Son long-métrage, Le Temps qu'il reste, est présenté en sélection officielle au festival de Cannes.

Dernières publications sur Elia Suleiman

Plan Large au Festival de Cannes avec Justine Triet, Virginie Efira, Marco Bellocchio et Elia Suleiman
58 min
Plan large
LE 25/05/2019

Plan Large sur la compétition du 72ème Festival de Cannes, avec la cinéaste Justine Triet et l'actrice Virginie Efira pour Sybil, le cinéaste italien Marco...

A Cannes, des comédies hantées
Art et création
LE 25/05/2019

« Sibyl », de Justine Triet, et « It Must Be Heaven », d’Elia Suleiman : deux excellentes comédies hantées, par une femme et par un pays, qui closent une...

image par défaut
1h27
image par défaut
1h
image par défaut
30 min
image par défaut
2h07
image par défaut
2h07
image par défaut
2h07

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.