Programmes

Emmanuelle Haïm


chef d'orchestre
En savoir plus

Biographie de Emmanuelle Haïm

Chef d’orchestre et claveciniste, aujourd’hui directrice artistique du Concert d’Astrée, Emmanuelle Haïm est pianiste et organiste de formation. Après des études de clavecin auprès de Kenneth Gilbert et de nombreux Premiers Prix au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, sa passion pour l’expression vocale la pousse à se consacrer à la direction du chant au Centre de Musique Baroque de Versailles. Elle enseigne au CNSMDP de 1990 à 2002, où elle y donne des cours d’écriture, de musique vocale baroque mais est aussi professeur de répertoire baroque. C’est tout naturellement qu’elle commence à diriger, et on la retrouve bientôt sur les plus prestigieuses scènes internationales en tant que chef invitée pour diriger des formations de renom. En 2001, elle connaît un succès retentissant au Glyndebourne Touring Opera, avec Rodelinda, puis Theodora de Händel en 2003. Ses interprétations et son énergie incomparable lui valent d’être surnommée par la presse anglaise « Mrs Dynamite ». Emmanuelle Haïm est la première femme à diriger la compagnie du Chicago Lyric Opera dans Giulio Cesare, en 2007. Artiste fidèle du Glyndebourne Festival Opera, elle y présente à l’été 2008 une nouvelle production de L’incoronazione di Poppea de Monteverdi. Par ailleurs, elle dirige régulièrement l’Orchestra of the Age of Enlightenment, l’Orchestre Symphonique de Birmingham (CBSO), le Scottish Chamber Orchestra, le Deutsches Sinfonie Orchester Berlin ainsi que le Hessischer Rundfunk Orchestra de Francfort. En novembre 2011 elle poursuit sa collaboration avec les grandes formations américaines en dirigeant le Los Angeles Philharmonic et sera en décembre 2012 à la tête du très renommé New York Philharmonic.En mars 2008, Emmanuelle Haïm est pour la première fois invitée à la tête de l’Orchestre Philharmonique de Berlin, orchestre qu’elle dirige ensuite en juin 2011 dans un programme autour de Händel et Rameau et lors du Zukunft@BPhil Dance Project en collaboration avec le chorégraphe Vivienne Newport. En 2000, Emmanuelle Haïm fonde son propre ensemble baroque, Le Concert d’Astrée, qu’elle mène rapidement sur les chemins du succès. L’orchestre se produit aussi bien dans Rameau ou Lully que dans Monteverdi, Bach, Purcell, Händel ou encore Mozart. De Paris à New York et dans de nombreux festivals en France et à l’étranger - Londres, Berlin, Salzbourg, Amsterdam - Le Concert d’Astrée enchaîne les représentations.Lors des productions lyriques scéniques, Emmanuelle Haïm collabore avec de grands noms de la mise en scène comme Robert Carsen, Peter Sellars, Jean-François Sivadier, Jean-Louis Martinoty, Jean-Marie Villégier, Robert Wilson, David McVicar. Parmi les versions scéniques dirigées par Emmanuelle Haïm avec le Concert d’Astrée, citons Thésée de Lully, Hippolyte et Aricie de Rameau, L’Orfeo de Monteverdi, Les Noces de Figaro de Mozart, ainsi qu’une nouvelle production de Giulio Cesare de Händel, dans une mise en scène de Laurent Pelly, en janvier et février 2011 à l’Opéra Garnier à Paris. En 2001, Emmanuelle Haïm signe un contrat d’exclusivité avec le label Virgin Classics.Ses enregistrements à la tête de son ensemble Le Concert d’Astrée sont abondamment récompensés par la critique : en France, par les Victoires de la Musique Classique (Lamenti, meilleur enregistrement en 2009, Carestini, The Story of a Castrato, meilleur enregistrement en 2008) comme à l’étranger. Citons notamment l’enregistrement de référence Dido and Aeneas qui a reçu, en 2003, le célèbre Echo Deutscher Musikpreis (Allemagne) après avoir été nominé aux prestigieux Grammy Awards dans la catégorie meilleur enregistrement d’opéra de l’année. Dernièrement, Emmanuelle Haïm a collaboré avec Philippe Jaroussky et Le Concerto Köln pour un enregistrement d’airs d’opéras de Caldara, Caldara in Vienna (Virgin Classics) et avec Natalie Dessay en compagnie du Concert d’Astrée pour un enregistrement d’airs extraits de Giulio Cesare (Cleopatra). Fidèle représentante du baroque et du savoir-faire musical français, Emmanuelle Haïm est Chevalier des Arts et des Lettres et Honorary Member de la Royal Academy of Music en Angleterre.

Elle s’est vue remettre les insignes de Chevalier de la Légion d’honneur en juillet 2009. (Le Concert d'Astrée)

Dernières publications sur Emmanuelle Haïm

27/11/2013

Emmanuelle Haïm

Hors-champs

02/07/2012

Le RDV avec Steve REICH, Emmanuelle HAÏM et la Session de Dan TEPFER

Le RenDez-Vous

15/06/2012

Grand entretien avec Emmanuelle Haïm

La Grande table (2ème partie)

14/06/2012

Musique: Simon Rattle, Hyppolite et Aricie, Il Trovatore

La Dispute

02/02/2012

La démocratisation culturelle, oui, mais comment ? / Gros plan sur l'Opéra de Lille.

La Grande table (2ème partie)

Ecouter le direct
Le direct