Programmes

Gabriel Garrido


Fondateur et chef de l'ensemble Elyma
En savoir plus

Biographie de Gabriel Garrido

Après ses premières études musicales commencées dans sa ville natale de Buenos Aires, Gabriel Garrido décide de parfaire ses connaissances en musique ancienne et en direction d’orchestre en Europe et obtient sa « virtuosité instrumentale » en flûte à bec à la Schola Cantorum Basiliensis où il travaille également le luth, la guitare baroque et les instruments à anche de la Renaissance. Il enseigne depuis 1977 au Centre de Musique Ancienne de Genève et dirige différents stages d’interprétation .En 1981 il crée l’ensemble ELYMA.

Durant une dizaine d’années, le Teatro Massimo de Palerme l’invite chaque année à présenter une création : on retiendra notamment le fastueux Vespro per lo Stellario della Beata Vergine de B.Rubino,, La Dafne de Marco da Gagliano; l’Orfeo de Claudio Monteverdi dont l’enregistrement recevra, au travers des nombreux prix décernés, l’accueil unanime de la critique et restera l’Orfeo de référence La Gerusalemne Liberata d’après le poème de Torquato Tasso et autour du Combattimento de Tancredi e Clorinda de Monteverdi Il Ritorno d’Ulisse in Patria et : l'Incoronazione di Poppea du même compositeur. C’est également en 2000 que la Fondation Cini (Venise) accorde à Gabriel Garrido un prix spécial pour le développement de ses activités artistiques dans le domaine de la musique italienne.

En 1999-2000 il est invité par le Grand-Théâtre de Genève à diriger La Purpura de la Rosa de Tomas Torrejon y Velasco en coproduction avec le théâtre de la Zarzuela de Madrid et le Teatro de Bellas Artes de Mexico. Le Teatro Colon de Buenos-Aires lui fait une place d'honneur en lui offrant la direction de l'Orfeo de Monteverdi, et des Indes Galantes de Rameau ,.

Associé de 2003 à 2007 au Centre culturel de rencontres d’Ambronay, Gabriel 
Garrido anime régulièrement des masters-classes et participe à de nombreuses productions.. En 2005 il inaugure le label Ambronay Edition avec l’intégrale de la Selva morale et Spirituale de Monteverdi. Il sera le conseiller artistique du Festival pour son thème « Eldorado, le souffle d’Ibéria ». En 2000, il dirige l’Académie baroque européenne d’Ambronay avec les Vêpres à la Vierge de Monteverdi et en 2006, il se retrouve à la tête de cette même Académie avec Ercole Amante de Cavalli.

Septembre 2008 voit la création d’un stage d’interprétation, à Montfrin (Gard), proposant aux jeunes étudiants un travail d’insertion professionnelle par le biais d’une création. C’est dans ce cadre que sera réalisé, en 2009, l’opéra de Francesca Caccini La Liberazione di Ruggiero dall’isola d’Alcina..En partenariat avec le Centre international des chemins du baroque, avec lequel il collabore depuis bientôt vingt ans, il est appelé à participer à un important projet en 2010-2011, en Amérique latine et en Europe. Il a dirigé, en mai 2010 Didon & Enée de Purcell à l’Opéra de Lausanne.. 2010-2011 sera marqué par l’Opéra Monctezuma de Graun avec le Theater der Welt. Une tournée est programmée à Mühleim, au Festival d’Edimburg, à Madrid, Hambourg, Mexico, à Versailles...

Dernières publications sur Gabriel Garrido

58min
01/10/2011
MOVIMENTO : Gabriel Garrido
Movimento

Ecouter le direct
Le direct