Programmes

Guillaume Constantin


Plasticien
En savoir plus

Biographie de Guillaume Constantin

BIOGRAPHIE Guillaume Constantin 07/08/1974

Il est représenté par la galerie Bertrand Grimont à Paris et la galerie Bonneau-Samamès à Marseille +++++++++++++++++++++++++++++++++ Le travail de sculpture de Guillaume Constantin, né en 1974, se nourrit de différents éléments combinables : matériaux, situations, collaborations. Via un vocabulaire formel assez large, du monolithe à la statuaire médiévale, de la multiprise au format Pdf, son questionnement sur l'objet renvoie inévitablement à celui du quotidien, à l'ouvre d'art et ses dérivés. Via un choix précis de matériaux, il porte un regard ludique, parfois ironique, mais aussi émotionnel. C'est ce qui se passe en reprenant un néon de Claude Lévêque ou une sonate de Joseph Haydn, c'est à la fois un hommage à l'ouvre, un jeu sur le médium, le support et un détournement, une réappropriation. Les collaborations avec d'autres artistes (avec Raphaël Zarka notamment) sont aussi une autre manière de renouveler son approche de la sculpture en réalisant des ouvres accessoires, des oeuvres supports et des objets qui ricochent sur d'autres. «Si obsession il y a, notamment dans le ressassement des codes que tu rejoues à l'intérieur de ton travail, elle reste ouverte et friande d'alliances externes. Le mensonge accueille volontiers celui des autres. Ta pratique fait en sorte de se laisser déborder par les logiques qu'elle a pourtant élaborées, de ne contrôler qu'avec parcimonie sa production, au risque de se faire engloutir par elle.» (extrait d' un entretien avec Mathilde Villeneuve - 2009) On a pu voir le travail de Guillaume Constantin à la Fondation d'entreprise Ricard, au Frac Haute-Normandie, à la galerie Cardenas Bellanger à Paris entre autres. L'année 2010 a démarré avec «Espèces d'hybrides» chez 40mcube à Rennes, «Les belles images, second scénario» à la Box de Bourges (une proposition de Céline Poulin et Grégory Castéra), «Ins blickfeld gerückt» une invitation de Gaëlle Boucand et Francisca Wurz à l'Institut français de Berlin. Guillaume Constantin a participé à l'Atelier des Arques, une résidence collective en compagnie de la commissaire Cécilia Bécanovic. Il a pris part également au projet «Les Interlocuteurs», une proposition de Mathilde Villeneuve en 3 volets dont le dernier etait inclus dans l'édition 2010 du le Printemps de septembre. Une édition de multiples a vu le jour pour le projet éditorial collectif Cargo Culte. Un coffret que l'on a pu revoir chez Florence Loewy en janvier dernier. L'année 2011 démarre avec «Une chambre en ville» un projet de Code Magazine, une revue d'art contemporain pour la Vitirine de la Fondation Bullukian à Lyon. Il prépare deux projets personnels pour la galerie Bonneau-Samamès à Marseille en février et pour la galerie Bertrand Grimont en mars. Il participera au Salon du Dessin «Drawing now» au Carrousel du Louvre en avril en compagnie des deux galeries. Guillaume Constantin est également responsable de la programmation arts visuels aux Instants Chavirés. PORTRAIT © 2009 - Hrvoje GOLUZA

Dernières publications sur Guillaume Constantin

5min
19/04/2011
LA VIGNETTE : Guillaume Constantin, plasticien
La Vignette | 13-14

5min
22/02/2010
Guillaume Constantin, sculpteur
La Vignette | 13-14

Ecouter le direct
Le direct