Programmes
Jean-Michel Othoniel
Crédits : Radio France

Jean-Michel Othoniel


Artiste plasticien
En savoir plus

Biographie de Jean-Michel Othoniel

Privilégiant, par goût des métamorphoses, sublimations et transmutations, les matériaux aux propriétés réversibles, Jean-Michel Othoniel commence par réaliser, au début des années 90, des oeuvres en cire ou en soufre qu’il présente dès 1992 à la documenta de Cassel. L’année suivante, l’introduction du verre marque un véritable tournant dans sa démarche. Travaillant avec les verriers de Murano, il explore les possibilités de ce matériau qui devient, dès lors, sa signature.À partir de 1996 , il inscrit ses oeuvres dans le paysage, suspendant des colliers géants dans les jardins de la Villa Médicis, aux arbres du jardin vénitien de la Collection Peggy Guggenheim (1997 ), à l’Alhambra de Grenade (1999 ). En 2000 , il répond pour la première fois à une commande publique et transforme la station de métro parisienne Palais-Royal – Musée du Louvre en Kiosque des Noctambules. Ses nombreuses expositions lui permettent d’expérimenter les multiples facettes du verre : en 2003 , pour « Crystal Palace » à la Fondation Cartier à Paris et au MoCA de Miami, il réalise des formes soufflées, énigmatiques sculptures, entre bijoux, architectures et objets érotiques. L’année suivante, pour les salles mésopotamiennes du musée du Louvre, il crée ses premiers colliers autoportants.Les thèmes du voyage et de la mémoire, récurrents dans son travail, sont mis en lumière avec Le Petit Théâtre de Peau d’Âne (2004 , collection Musée National d’art moderne, Paris), inspiré de petites marionnettes trouvées dans la maison de Pierre Loti, ou prennent une dimension plus politique avec Le Bateau de Larmes, hommage aux exilés, réalisé à partir d’une barque de réfugiés cubains trouvée à Miami et exposé à Bâle en 2005 .En 2011 , une importante exposition au Centre Pompidou Paris retrace son parcours artistique et rend compte de la multiplicité de ses pratiques. Cette rétrospective, « My Way », a ensuite été présentée au Leeum Samsung Museum of Art/Plateau de Séoul, au Hara Museum of Contemporary Art à Tokyo, au Macao Museum of Art de Macao et au Brooklyn Museum de New York. En 2012 , une invitation du musée Delacroix à Paris lui permet de dialoguer avec ce lieu chargé d’histoire, à travers une série de sculptures inspirées de l’architecture des fleurs et de planches de son Herbier Merveilleux. Au printemps 2013 , le Mori Art Museum de Tokyo lui commande, pour son 10ème anniversaire, Kin no Kokoro, une oeuvre monumentale installée de façon pérenne dans le jardin japonais Mohri Garden.En Mars 2015 , Jean-Michel Othoniel inaugure « Secret Flower Sculptures » au Isabella Stewart Gardner Museum, Boston. Cette exposition voyagera en suite, à l’automne, à San Francisco.En Mai 2015 à Versailles, Jean-Michel Othoniel dévoile Les Belles Danses, trois sculptures fontaines installées sur les bassins du nouveau bosquet du Théâtre d’Eau réaménagé par le paysagiste Louis Benech, première commande pérenne dans les jardins du château depuis Louis XVI.Ses oeuvres sont conservées dans les plus grands musées d’art contemporain du monde. Il est représenté par les galeries Perrotin (New York, Paris & Hong Kong), Karsten Greve (Cologne & Saint-Moritz) et Kukje (Séoul). Régulièrement, il est invité à créer des oeuvres in situ, en dialogue avec des lieux historiques ou des architectures d’aujourd’hui. Jean-Michel Othoniel poursuit un vaste projet : son rêve de poétiser et réenchanter le monde.

Jean-Michel Othoniel est né le 27 janvier 1964 à Saint-Étienne. Il vit et travaille à Paris.

Dernières publications sur Jean-Michel Othoniel

50min
11/11/2015
Jean-Michel Othoniel & Elisabeth de Feydeau : lecture artistique et parfum érudit
Ping Pong

59min
23/05/2015
« Sans titre -Reposing II- (1928-1929) » d'Alan Beeton (1880-1942)
L'Art est la matière

3min
30/07/2014
Jean Michel Othoniel , artiste plasticien
A première vue

39min
05/06/2013
L'art nous aide-t-il à vivre ? (en partenariat avec Philosophie Magazine)
Du Grain à moudre

44min
04/05/2011
Jean-Michel Othoniel
Hors-champs

59min
19/11/2009
L'art nouveau ou l'esthétique des courbes
Les Jeudis de l'expo | été 10

Ecouter le direct
Le direct