Programmes

Jean-Pierre Sarrazac

En savoir plus

Biographie de Jean-Pierre Sarrazac

Jean-Pierre Sarrazac est né en 1946. Il est auteur dramatique, metteur en scène, professeur de dramaturgie à l'Université Paris III - Sorbonne nouvelle, professeur invité à l'Université de Louvain-la-Neuve. Il a écrit une vingtaine de pièces, parmi lesquelles Lazare lui aussi rêvait d'eldorado (mise en scène Thierry Bosc, Le Palace, 1976), La Silhouette et l'Effigie (mise en scène de l'auteur, Comédie de Caen, 1982), L'Enfant-roi , (mise en espace Jean-Louis Hourdin, Théâtre Ouvert, Le Jardin d'hiver, 1984), Le Mariage des morts (mise en scène Jacques Lassalle, Théâtre de la Ville et T.N.S., 1986-87), La Passion du jardinier (mise en scène Pierre-Étienne Heymann, Maison des Arts de Créteil, 1989, nombreuses autres mises en scène de cette pièce, la dernière en 2002-2003 par Olivier Perrier et les Fédérés), Est-ce déjà le soir, esquisse pour un chœur européen (mise en scène Christian Schiaretti, Festival d'Avignon, 1990), Harriet (mise en scène Claude Yersin, Nouveau Théâtre d'Angers - Théâtre Paris-Vilette, 1993), Les Inséparables (mise en scène Guy Touraille, La Rose des Vents, Villeneuve d'Asq, 1995), La Fugitive (mise en scène Jean-Yves Lazennec, Théâtre Maxime-Gorki de Petit-Quevilly, Théâtre 13, Paris, 1996), Vieillir m'amuse ! (mise en scène Fernando Mora Ramos, Cendrev Evora, 1998), Néo, trois panneaux d'apocalypse (mise en scène Gilles Chavassieux, Théâtre Les Ateliers de Lyon, 1999), Mort d’un D.J. (France-Culture, juin 2000), Cantiga para já, Place de la Révolution (en collaboration avec Christina Mirjol, mise en scène Jean-Pierre Sarrazac, Théâtre Gil Vicente de Coimbra, Compagnie théâtrale de Braga, Centre dramatique national de Galice, décembre 2003), Ajax/retour(s) (2005), La Boule d’or (2007). Plusieurs de ces pièces ont fait l'objet de réalisations sur France-Culture, à l’initiative de Lucien Attoun. Traductions et représentations en anglais, italien, galicien, espagnol, néerlandais, roumain, suédois et portugais... Jean-Pierre Sarrazac a mis en scène plusieurs pièces, dont L'Atelier volant de Valère Novarina (Théâtre des Amandiers de Nanterre, 1974), Le Songe de Strindberg (Comédie de Caen, 1988), Le Laboureur de Bohème de Von Saaz (Cendrev, Evora, Théâtre national Porto, 1997), Cantiga para ja, Place de la Révolution (Coimbra, 2003-2004) et travaillé à la formation des comédiens (professeur à l'École du Théâtre National de Strasbourg de 1976 à 1981, coordinateur des Ateliers de Formation et de Recherche de la Comédie de Caen de 1983 à 1991, conseiller littéraire et artistique à La Comédie de Reims de 1991 à 1993, membre du jury du concours d'entrée au Conservatoire national supérieur d'Art dramatique en 1991 et 1993). Il a été membre de la rédaction de Travail théâtral, revue à laquelle il a collaboré dès sa création, à la demande de Bernard Dort. Après la disparition de Tt, il a créé et dirigé L'Annuel du théâtre... Il poursuit une activité d'essayiste qui se traduit tantôt par des articles dans de nombreuses revues françaises et étrangères (Esprit , Europe , Art press , Monde diplomatique , Le Nouveau Recueil , Théâtre/public , Frictions , Didaskalia , Pausa , etc.), tantôt par des livres (L'Avenir du drame , Théâtres intimes , Théâtres du moi, théâtres du monde , Critique du théâtre , Jeux de rêve , etc.) ou des contributions à des – et des directions d’ouvrages collectifs (Le Théâtre en France de Jacqueline de Jomaron , Encyclopaedia universalis , Dictionnaire du théâtre de Michel Corvin ...). Direction de la collection "Penser le théâtre" aux Éditions Circé. Membre du comité de rédaction de la revue Études théâtrales publiée par le Centre d’Études Théâtrales de Louvain-la-Neuve, membre du comité scientifique de différentes revues, dont Intercambio (Porto). Jean-Pierre Sarrazac vient de se voir décerner le Prix Thalie 2008 de l’Association internationale des critiques de théâtre (AICT), prix « destiné à honorer une personnalité qui a apporté une contribution majeure au théâtre dans le monde, contribution de nature à changer la pensée critique sur le théâtre » qui lui sera remis le 17 avril à Sofia (Bulgarie).

Dernières publications sur Jean-Pierre Sarrazac

Ecouter le direct
Le direct