LE DIRECT

Biographie de jean Zay

En 1932, Jean Zay, jeune avocat au barreau d’Orléans, est élu député radical du Loiret. En 1936, à 32 ans, il se voit confier par Léon Blum le ministère de l’Education nationale et des Beaux-Arts. Il démocratise et modernise le système scolaire français. Il crée le CNRS, le musée de l’Homme, le festival de Cannes, le musée d’Art moderne et l’ENA. Il favorise la création artistique. Il défend les droits des écrivains. Il est sans relâche violemment attaqué par l’extrême-droite française comme ministre du Front populaire, antimunichois, Juif et franc-maçon. En 1940, hostile à l’armistice, il est l’une des premières cibles du régime de Vichy. Après un simulacre de procès, il est emprisonné jusqu’à son assassinat par la milice française, le 20 juin 1944. Il a 39 ans.

Souvenirs et solitude est l’œuvre à laquelle, de 1940 à 1944, Jean Zay, malgré la dureté de ses conditions de détention, consacre l’essentiel de ses forces.

Dernières publications sur jean Zay

Festival de Cannes 1939 : tout était prêt, et pourtant...
Conférences
Festival de Cannes 1939 : tout était prêt, et pourtant...
Cinémathèque de Toulouse
LE 17/05/2017

Prévu pour s’ouvrir en septembre 1939, le tout premier Festival de Cannes n’a pas eu lieu. L’entrée en guerre imposa sept ans de réflexion à ce qui allait...

image par défaut
image par défaut
image par défaut
2h
Regards sur le plaisir d'apprendre
30 min
Regards sur le plaisir d'apprendre
Être et savoir
LE 09/04/2014

Pourquoi aller à l’école ? Eh bien pourquoi pas pour le plaisir d’apprendre !

image par défaut
24 min
image par défaut
24 min
image par défaut
24 min
image par défaut
23 min
image par défaut
24 min
image par défaut
30 min
image par défaut
59 min
image par défaut
32 min
image par défaut
24 min
image par défaut
24 min
Ecouter le direct
Le direct