Programmes

Laurent Mignard Duke Orchestra


Orchestre de jazz
En savoir plus

Biographie de Laurent Mignard Duke Orchestra

Originaire de Bellot en Seine et Marne (vallée du Petit Morin), Laurent Mignard a suivi une formation musicale variée : fanfare et bals de village, conservatoire, écoles de jazz (CIM, IACP), cours et master class avec Eric Schultz, Jean Gobinet, François Théberge, Albert Mangelsdorff - ensemble franco-allemand, David Liebman, Bill Dobbins, David Angel, François Jeanneau, Jean Michel Bardez … Après s’être investi dans la plupart des styles du jazz, il pose les bases d’une musique écrite et libre, au-delà des styles, et réussit la fusion entre un trio jazz et un quatuor de violoncelles (album "Face à Face" 1998). A partir de 2002, il prolonge ses recherches avec le Pocket Quartet et propose une esthétique originale nourrie des influences d’Ornette Coleman, Don Cherry et Duke Ellington (albums « Suites » 2002, « Alter Tropicus » 2005, « Good News » 2011). - Révélation 2005 Jazz à Juan, 1er prix jazz instrumental - Lauréat du Concours National de jazz La Défense 2002

En 2003, il fonde le DUKE ORCHESTRA et dirige cette dream team de solistes français, reconnue comme le meilleur orchestre ellingtonien en activité (selon la Duke Ellington Music Society), pour projeter l’héritage en concerts et (re)créations sur les plus grandes scènes : "Musiques Sacrées" à Jazz à Vienne 2009, Saint-Sulpice 2003 (avec La Velle) et Cork 2005, "Far East Suite" à Beyrouth 2004, "New Orleans Suite" avec Rhoda Scott, concerts France Musique, scènes nationales, Radio France, Jazz sous les Pommiers, l'Alhambra, le Palace ... L'engagement consiste à construire un outil pour mettre en scène la grande musique du Duke des concerts et spectacles innovant, comme en témoignent ... - « Duke Ellington is alive » à l’Alhambra (26 mars 2011), avec le Duke invite sur scène par la magie du video-art - « Battle Royal - Count Basie vs. Duke Ellington », avec 2 big bands (Mignard et Pastre) sur la grande scène du théâtre antique de Jazz à Vienne (5 juillet 2011) - « Ellington french Touch » au Palace (12 mars 2012), avec Nicolle Rochelle, Philippe Roux et ... Duke Ellington (video-art) Le premier album « Duke Ellington is alive » (2009 – Juste une Trace) reçoit le Grand Prix 2009 du Hot Club de France. En 2012, Laurent Mignard Duke Orchestra crée l'événement et présente deux nouveaux albums : "Ellington French Touch" (prod. juste une Trace) et "Battle Royal" (prod. Jazz à Vienne / Juste une Trace/ Jazz) sur le prestigieux label Columbia / Sony Music Compositeur, laurent Mignard est passionné par Ellington, Debussy, Dutilleux, Takemitsu …, à la recherche de l'équilibre entre sérénité et surprise, au delà des lois tonales traditionnelles. Toujours soucieux d’élargir la base du public, il n’hésite pas non plus à imaginer des actions pédagogiques, concevoir des événements ou animer des projets originaux tels Le Train du Jazz (concepteur et scénographe), Carnets de Voyages – les traces d'Ellington sur les 5 continents, les Villes du Jazz, Le Souffle des Géants (Big Band), Visa pour le Jazz (scolaires), Festi-Jazz des 2 Morins ... Pour partager et échanger, Laurent Mignard s'implique également au delà de son activité artistique : formation professionnelle (Institut des Métiers de la Musique), association Antony Jazz, président de la Fédération Musicale des Hauts de Seine, communauté de commune des 2 Morins. La tradition, support pour inventer le monde de demain ...

Ecouter le direct
Le direct