Programmes

Leib Rochman

En savoir plus

Biographie de Leib Rochman

Leib Rochman (1918-1978) est né à Minsk-Mazowiecka, dans un milieu hassidique. Il poursuit très avant ses études chez différents rabbis puis à Varsovie. Il partage ensuite plusieurs années durant la vie de la cour rabbinique du rabbi de Persov à Otwock. En 1936, il commence à travailler à la radio de Varsovie. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Rochman se trouve enfermé dans le ghetto de Minsk-Mazowiecka. En 1942, il est transféré avec sa famille dans un camp de travail d'où il s'évade. Après deux ans passés chez une paysanne polonaise, caché entre deux murs, il se rend, au lendemain de la Libération, dans les camps de Maidanek afin de voir de ses propres yeux l'incroyable : chambres à gaz et fours crématoires. Il demeure ensuite un certain temps à Lublin, puis à Lodz. Victime du pogrome de Kielce, il sera ensuite soigné, entre 1946 et 1948, dans un sanatorium suisse. Il passera encore deux ans à voyager, à Paris et dans diverses villes européennes, avant de s'installer définitivement à Jérusalem, en 1950. Il y collaborera à diverses revues yiddish : Dos Naïè lebn (La Vie nouvelle), le Forverts, Di Goldènè Keït (La Chaîne d'or), Young Isroel (Jeune Israël), etc. Il publiera en 1961 Oun in daïn blout veston lebn (Et dans ton sang tu vivras), un roman sous forme de journal intime évoquant les années de guerre, du ghetto, du camp, et la vie d'un emmuré. Mit Blindè trit iber der erd (A pas aveugles de par le monde) paraîtra lui en 1968 et son recueil de nouvelles Der mabl (Le Déluge) en 1978, juste avant sa mort.

Ecouter le direct
Le direct