Programmes

Louis Wolfson

En savoir plus

Biographie de Louis Wolfson

Louis Wolfson est né en 1931 aux États-Unis. Précocement diagnostiqué schizophrène, il est placé durant son adolescence, par sa mère, dans des instituts psychiatriques. Cette expérience de l’internement – où il subit notamment de violentes séances d’électrochocs – lui laisse une rancune et une méfiance particulières vis-à-vis de l’espèce humaine, mais aussi une détestation radicale de sa langue maternelle, dont il refuse l’usage. Il apprend des langues étrangères (notamment le français, l’allemand, l’hébreu et le russe) et s’habitue à traduire spontanément dans un sabir de toutes ces langues – selon un procédé d’une extrême sophistication – ce qui lui est dit en anglais. Dans les années 60, il expose, en français, les principes de son système linguistique et l’usage quotidien qu’il en fait. Le Schizo et les langues est publié en 1970 chez Gallimard par Jean-Bertrand Pontalis et connaît d’emblée un immense succès critique. Son second texte – Ma mère, musicienne,... – est publié une première fois par les éditions Navarin en 1984. Malgré le caractère plus confidentiel de cette édition, le tirage est rapidement épuisé et l’ouvrage, devenu culte, circulait depuis plusieurs années sous forme de photocopie. (Editions Attila)

Ecouter le direct
Le direct