Programmes

Lydia Flem


Romancière
En savoir plus

Biographie de Lydia Flem

Romancière belge de langue française traduite en quinze langues, Lydia Flem vit entre Paris et Bruxelles. Née le 15 juillet 1952, elle est l'auteur d'une dizaine de romans, biographies, autofictions. Longtemps psychanalyste, elle est également photographe.Membre de l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique.Après des études de sciences politiques et de sociologie (ULB, Bruxelles) elle a fait une licence en psychologie (Nice). Elle a été l’assistante de Menie Grégoire à RTL en 1974-75 pour son émission « La Responsabilité sexuelle ». Entre 1977 et 1980, elle a travaillé et s’est formée à la psychanalyse d’enfants dans un centre de guidance, supervisé par Françoise Dolto. Invitée par Bernard Pivot à « Apostrophes » en 1986, pour son livre « La vie quotidienne de Freud et de ses patients », elle a connu un premier grand succès public.Qu’il s’agisse de Freud, de Casanova, des voix de l’amour à l’opéra, de fiction (« Panique ») ou de ses propres expériences, elle tente toujours de s’approcher, au plus près, du quotidien, du sensible, du singulier, pour rejoindre l’universel. Sa trilogie familiale, saluée comme un haut lieu de l'autofiction raconte « l’orage émotionnel » que chacun peut ressentir au moment de perdre ses parents ou de voir ses enfants quitter la maison. Dans un style limpide et pudique, par petites touches successives, à la manière des peintres impressionnistes, Lydia Flem cherche à exprimer la complexité des sentiments humains. Livres Le racisme, collection "Le monde de", Paris, MA éditions, 1985, avec une préface de Léon Poliakov, (épuisé) La Vie quotidienne de Freud et de ses patients, Paris, Hachette,1986 ; paru en livre de poche sous le titre Freud et ses patients, biblio-essais n° , 1987. Traduit en italien (Rizzoli, Milan, 1987), en portugais (L&PM éd., Brésil, 1988), en espagnol (Ariel, Mexique, 1996), en russe (Palimpsestes, Moscou, 2003), en chinois (Whysbooks, 2009).Dans la collection La Librairie du XXIe siècle (Seuil) dirigée par Maurice Olender L’homme Freud, 1991.Traduit en espagnol (NuevaVision, Argentine, 1992), en allemand (Campus, Francfort-sur-le-Main, 1993), en portugais (Campus, Brésil, 1993), en grec (Psichogios, Athènes, 2001), en anglais (Other Press, USA, 2003). Casanova ou l’exercice du bonheur, 1995.Traduit en anglais (Farrar, Straus and Giroux, USA, 1997 et Penguin Books, Londres, 1998), en allemand (Europäische Verlagsanstalt, Hambourg, 1998 ; repris en poche par Piper Verlag, Munich, 2000), en espagnol (Ediciones de la Flor, Argentine, 1998), en suédois ( Bokförlaget Korpen, Göteborg, 1999), en chinois (Locus, Taipei, 2000), en chinois simplifié (Unity Press, 2002), en italien (Fazi, 2006). La Voix des amants, 2002. Comment j’ai vidé la maison de mes parents, 2004.Traduit en allemand (SchirmerGraf, Munich, 2004), en anglais (Souvenir Press, Londres, 2005), en italien (Rosellina Archinto Editore, Milan, 2005), en basque (Alberdania, 2005), en polonais (Pax, Varsovie, 2005), en néerlandais (De Arbeiderspers, Amsterdam, 2005), en espagnol (catalan) (Nueva Vision, Buenos Aires, 2005), en castillan (Alga Miradas, 2006), en grec (Melani,Athènes, 2006), en japonais (Villagebooks, 2007), en hébreu, (Resling, Tel Aviv, 2007), prévu en coréen. Panique, 2005.Prix de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, 2006. Traduit en italien (Archinto Editore, Milan, 2006), en néerlandais (De Arbeiderspers, Amsterdam, 2007), en espagnol (Alga miradas, 2006), en basque (Alberdania, 2006). Lettres d’amour en héritage, 2006.Traduit en espagnol (2007), en basque (Alberdania, 2007), en italien (Archinto, 2008), en japonais (Villagebooks, 2008), prévu en néerlandais, hébreu. Comment je me suis séparée de ma fille et de mon quasi-fils,2009.Traduit en castillan (Alberdania, 2009), en catalan (Alberdania, 2009), en basque (Alberdania, 2009) La Reine Alice, 2011.

Dernières publications sur Lydia Flem

44min
24/01/2014
Lydia Flem
Hors-champs

34min
02/03/2011
Lydia Flem
Du jour au lendemain

Ecouter le direct
Le direct