LE DIRECT

Michel Draguet


Biographie de Michel Draguet

Conservateur des Musées Royaux d'Art et d'Histoire à Bruxelles, essayiste.

Docteur en Philosophie et Lettres de l’Université Libre de Bruxelles où il enseigne

Ancien Directeur général des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, membre depuis 2005 de l'Académie royale de Belgique, et membre du Comité International d'Histoire de l'Art.

Spécialiste de l'histoire de la peinture des XIXe et XXe siècles, il est régulièrement invité comme Commissaire d’expositions dans le même temps qu’il signe plusieurs articles et ouvrages importants : Khnopff ou l’ambigu poétique (Paris, Flammarion, 1995 - Prix Arthur Merghelynck 1996 de l’Académie royale de Belgique); Chronologie de l’art du XXe siècle (Paris, Flammarion, 1997 ; nouvelle édition en 2003); Rops. Cabinet de dessins (Paris, Flammarion, 1998); L’Art nouveau retrouvé (Paris-Genève, 1999); Ensor ou la fantasmagorie (Paris, Gallimard, 1999) ; D’Ensor à Broodthaers ; Un siècle de peinture en Belgique (Tokyo, 2001) ; Vandercam, l’invitation au voyage (Bruxelles, 2000) ; Gao Xingjian. Le goût de l’encre (Hazan, 2002) ; Magritte (Hazan, 2003) ; Christian Dotremont (Hazan, 2004) ; Le Symbolisme en Belgique (Fonds Mercator, 2005) ainsi que Magritte. Tout en papier (Hazan, 2006).

En 2007, Michel Draguet publie un important ouvrage sur Alechinsky, et en 2009, un autre intitulé « Magritte, son musée, son œuvre ».

Il est l’auteur du livre « James Ensor ou la fantasmagorie »publié en 1999 chez Gallimard.

Dernières publications sur Michel Draguet

Des œuvres à voir (au moins) une fois dans sa vie (6/20) : James Ensor, L'intrigue (1890)
59 min
Les Regardeurs
LE 10/05/2014
En 1892, un critique belge écrivit que les tableaux d’Ensor étaient parmi ceux "qui entendirent le plus de bêtises." Plongée dans l’œuvre de l’un des plus...
image par défaut
1h

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close