Programmes

Patrick Marcland

En savoir plus

Biographie de Patrick Marcland

Né à Paris en 1944. Alors qu'il pratique le jazz, il entreprend des études d'écriture et de guitare classique à l'Ecole Normale, puis compose pour le théâtre et le cinéma. Influencé dans ses premières oeuvres pour le concert par le sérialisme boulézien ("Mètres", 1972, "Variants", 1974), il s'oriente dès "Failles" en 1978 et "Versets" en 1979 vers un système d'écriture revalorisant la notion de métrique et associant modalité et polarité tonale, dont le souvenir du jazz n'est jamais absent. Préconisant une approche vivante de la musique, il s'attache à la manière dont celle-ci peut être mise en scène. Dans cet esprit, il écrit plusieurs partitions pour la danse, impliquant musiciens ou chanteurs présents sur scène, notamment avec Nadine Hernu, "Etude" en 1995 et "Sanguine" en 1997, et avec Susan Buirge, "Le Jour d'avant" en 1999 et "Le Jour d'après" en 2000. En 2003, c'est "Chant de l'Olympe", fresque électro-acoustique réalisée en collaboration avec Gualtiero Dazzi ; en 2004, "Eclipsis", pour alto et trompette avec électronique, créé au Centre Pompidou avec Christophe Desjardins et J. J. Gaudon de l'Ensemble Intercontemporain, et qui donne aujourd'hui naissance à une extension sous le titre d'"Eclipsis déployé" pour six musiciens et électronique, une commande de l'Ircam. Après une résidence à Reims en 2005, qui inspire "Rythmes d'après" pour un comédien et flûte basse, il entame en septembre 2005 une résidence à Marseille avec l'Ensemble Musicatreize, et une série de pièces vocales, "Vers...", pour douze voix mixtes. Il travaille actuellement à une nouvelle fresque électro-acoustique destinée à sonoriser le facsimilé d'une frise sculptée magdalénienne ; parmi ses projets, citons deux pièces chorégraphiques, "Monade" et "Meltem", avec la chorégraphe Laurence Marthouret.

Ecouter le direct
Le direct