Programmes

Sébastien Bertrand


Musicien
En savoir plus

Biographie de Sébastien Bertrand

Sébastien BERTRAND, directeur artistique de CAHPA, construit depuis plusieurs années une oeuvre inédite.Naissance le 23 janvier 1973 à Beyrouth (Liban). Il est adopté à l’âge de 9 mois et arrive en France dans une famille vendéenne où la recherche des traditions et du folklore local fait partie du quotidien. Sébastien participe dès son plus jeune âge aux activités du groupe de danses traditionnelles « Tap dou Paï ». En 1983, à l’âge de 10 ans, il prend des cours d’accordéon diatonique à Saint Jean de Monts et commence à jouer pour faire danser les membres du groupe. Spécialisé dans les musiques traditionnelles du marais breton vendéen, il profite rapidement de cet ancrage pour créer des ponts avec des musiciens et des artistes issus d’horizons différents.En 1988 : première saison d’été avec son accordéon : campings, musées, sorties de plage, colonies de vacance…1990 : Parallèlement à ses études d’assistant développement du patrimoine, il commence à tourner avec son oncle Thierry au sein du Duo BertrandEn 1993, avec la sortie du disque Fleur de sel, Sébastien et Thierry Bertrand puisent dans le répertoire musical traditionnel du Marais breton vendéen et arrangent ces morceaux d’une manière totalement inédite en associant le son de la veuze à celui de l’accordéon diatonique. Cela ne s’était jamais fait auparavant et cette initiative est unanimement saluée par réseau des musiques traditionnelles en France. Ensemble, ils parcourent les routes de France pendant plusieurs années, de concerts en bals.En 2001, le Duo Bertrand s’élargit et devient Duo Bertrand en Cie. Il intègre des musiciens d’origines musicales différentes (jazz, rock, classique). Ce projet bénéficie d’une carte blanche lors du festival de Saint Chartier. Pour la première fois, des centres culturels généralistes s’intéressent au travail de Sébastien et Thierry Bertrand.En 2003, cette ouverture le pousse à initier la création de la Compagnie des Arts d’Hier Pour Aujourd’hui (CAHPA). Depuis, au sein de cette entité, il développe des projets originaux de création artistique contemporaine. Parallèlement, il passe le diplôme d’état pour l’enseignement des musiques traditionnelles, et débute l’enseignement de l’accordéon diatonique à la Maison des Arts de Challans (85).En 2006, Duo Bertrand en Cie devient Sloï. Sébastien Bertrand poursuit son travail de création à partir des musiques du Marais breton vendéen. Pour la première fois, pour la création du nouveau spectacle de Sloï, il fait appel au metteur en scène de théâtre Philippe Piau. Les concerts de Sloï deviennent des spectacles à part entière avec une scénographie très soignée et la projection de films anciens « relookés ».Ce travail scénique va encore plus loin avec l’arrivée de Yannick Jaulin pour le projet « La Tournée du Ponant ». Le spectacle met en scène conte et musique. Les musiques du marais rencontrent les paroles et les chansons du conteur vendéen. Ce spectacle tourne tout l’été 2008 en France et au Québec et poursuit sa route jusqu’en 2010.La rencontre artistique avec Yannick Jaulin amorce un nouveau projet. Sébastien lui fait part de son histoire personnelle à la sortie d’une représentation de « Forêt » du metteur en scène libanais Wajdi Mouawad. Lui, le porteur des musiques traditionnelles du marais, est en fait né au Liban et adopté à 9 mois.Mars 2008, le conteur dramaturge lui permet de remettre le pied sur la terre qui l’a vu naître 35 ans après. À l’issue d’un premier voyage, ils décident de se mettre à la table pour créer un spectacle sur cette double appartenance : un pays de naissance, un pays d’adoption…Commence alors l’aventure « Chemin de la belle étoile ». Sur la base de collectages effectués auprès de Sébastien, de sa famille et amis, Yannick Jaulin écrit un texte et des chansons. Sébastien est seul en scène, avec son accordéon. La mise en scène est effectuée par Valérie Puech. Ce spectacle est co-produit à la fois par le monde des musiques trad et par le monde du conte.En juillet 2009, le « Chemin de la Belle Etoile » est créé au festival d’Avignon. Les textes de Yannick Jaulin et les musiques de Sébastien résonnent comme une sorte de réponse immédiate aux questions sur l’identité, la famille, l’enracinement, l’adoption, les adoptions…Yannick Jaulin écrit alors : « La nécessité d’oser aller marcher dans le noir à tâtons, de reconnaître les odeurs de Beyrouth, d’avoir le souffle court devant le tiroir gris de l’orphelinat, de se réchauffer au soleil du marais. De dire les retrouvailles, le bonheur d’être de là-bas et de là ! De le dire avec des mots, avec l’accordéon, avec la danse, avec toute la chair de son présent. »A l’instar des spectacles précédents, les professionnels s’enthousiasment pour cette nouvelle création et le spectacle bénéficie d’une diffusion soutenue.Juillet 2009, alors que « Chemin de la belle étoile » vient d’être créé à Avignon, un nouveau projet germe dans l’esprit de Sébastien Bertrand et de son équipe : la création d’un grand spectacle basé sur les danses maraîchines, « Le Grand’danse Connection Club ». Le projet est en cours d’élaboration et devrait voir le jour en 2012.Février 2010, alors que « Chemin de la belle étoile » est présenté à Beyrouth, Sébastien fait la connaissance d’Oussama Abdel Fattah, jeune joueur de oud libanais, qui nourrit le même désir de connaître et promouvoir la tradition (arabo-orientale), tout en se tournant résolument vers l’avenir.NAHAS PROJECT germe alors progressivement dans l’esprit de Sébastien. Dans le prolongement de son dernier spectacle « Chemin de la Belle Etoile », Sébastien BERTRAND souhaite poursuivre cette marche artistique sous le signe de la rencontre. Oussama Abdel Fattah au théâtre Monnot de Beyrouth, Alexis Thérain au Québec pendant le Carrefour Mondial de l’Accordéon, Julien Padovani au festival Bouche à Oreille de Parthenay et Ange B aux Francophonies du Limousin… Des échanges, des rencontres musicales, des soirées…et une invitation à poursuivre ensemble sur la base des compositions musicales de Sébastien. Nahas Project propose un mélange étonnant où les regards et les cultures fabriquent une musique d’un monde, des mondes…à découvrir sur scène à partir du 10 mai 2011.Sébastien continue son travail autour des musiques traditionnelles avec la seule différence d’être entre la tête et les pieds, d’ici et de là-bas : un artiste nomade à l’intérieur de lui-même.

Dernières publications sur Sébastien Bertrand

58min
07/01/2012
MOVIMENTO : Sébastien Bertrand
Movimento

Ecouter le direct
Le direct