LE DIRECT
Zao Wou-Ki pose le 06 novembre 2003 dans son atelier à Paris.

Zao Wou-Ki


peintre et graveur (1920-2013)

À ne pas manquer

Biographie de Zao Wou-Ki

Zao Wou-Ki est né en 1920 à Pékin dans une famille aux lointaines origines impériales. A quatorze ans, il entre à l'école des Beaux-arts de Hangzhou où il apprend la peinture traditionnelle chinoise et la calligraphie. Très vite il s‘inspire de la peinture française et s’intéresse à Matisse, Cézanne ou Modigliani. A 28 ans, il décide de quitter sa Chine natale pour la France et plus particulièrement Paris et le quartier de Montparnasse où il fréquente le milieu artistique et se fait vite connaître des galeristes. Dès 1952 il expose souvent à Paris et à l’international. En 1964, avec le soutien d’André Malraux, Zao Wou-Ki se fait naturaliser français. En plus de ses peintures, dont certaines œuvres sont monumentales, Zao Wou-Ki travaille la lithographie et la gravure en illustrant de nombreux recueils de poésie, dont ceux de son ami Henri Michaux. Sa peinture est considérée comme appartenant au courant de l’abstraction lyrique. Atteint de la maladie d’Alzheimer à partir de 2006, Zao Wou-Ki meurt le 16 avril 2013 à Nyon (en Suisse) et est enterré au cimetière de Montparnasse.

L'oeuvre de Zao Wou-Ki

Dernières publications sur Zao Wou-Ki

Zao Wou-Ki : "J'ai refusé l'encre de Chine pendant 24 ans"
Zao Wou-Ki (5/5) : "Ma peinture, c'est un peu comme un journal pour moi"
Zao Wou-Ki (4/5) : "Quand je peins, je ne pense jamais à la nature"
Zao Wou-Ki (1/5) : "Chaque couleur, chaque pinceau : il y a un effet dedans, il y a une nécessité, une explication"
"Etre influencé par Picasso, c'est souvent faire du sous-Picasso"
image par défaut
3 min
image par défaut
7 min

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......