LE DIRECT
Adeline d’Hermy

Adeline d'Hermy


Comédienne

Biographie d'Adeline d'Hermy

Après une formation en danse contemporaine au Conservatoire régional de Lille, Adeline d'Hermy se tourne vers le théâtre. Admise au Cours Florent en 2006, elle est lauréate au concours de la classe libre. Entrée brillamment au Conservatoire national supérieur d'art dramatique, en 2009, elle y est formée dans les classes d’Alain Françon et de Dominique Valadié. En 2009, elle joue dans Le Dindon de Feydeau mis en scène par Fanny Sidney. L’année suivante, au théâtre du Conservatoire, elle danse dans le spectacle de Caroline Marcadé Un amour d'Agnès d’après Molière, puis joue Natacha dans Les Trois Sœurs de Tchekhov par Julien Olivieri.

Admise en tant que pensionnaire de la Comédie-Française le 9 décembre 2010, Adeline d’Hermy y débute en interprétant Phénice dans Bérénice de Racine par Muriel Mayette-Holtz. Sollicitée autant dans le répertoire classique que contemporain, elle est tour à tour Jeanne dans La Pluie d'été de Marguerite Duras dirigée par Emmanuel Daumas, Rosina dans La Trilogie de la villégiature de Carlo Goldoni par Alain Françon, Hélène, fille de Nonancourt, dans Un chapeau de paille d'Italie de Labiche par Giorgio Barberio Corsetti, Annette dans Poil de carotte de Jules Renard par Philippe Lagrue, Helena dans Le Songe d'une nuit d'été de Shakespeare par Muriel Mayette-Holtz, Silvia dans La Double Inconstance de Marivaux par Anne Kessler, La Princesse Negroni dans Lucrèce Borgia de Victor Hugo par Denis PodalydèsÉric Ruf lui confie plusieurs rôles dans sa mise en scène de Peer Gynt d’Ibsen et Lilo Baur lui demande de tenir le rôle d’Adela dans La Maison de Bernarda Alba de Federico Garcia Lorca.
Les metteurs en scène font souvent appel à elle pour les comédies de Molière. Ainsi, Jean-Pierre Vincent lui attribue le rôle de Charlotte dans Dom Juan ou le Festin de pierre, Jacques Lassalle l’imagine dans le rôle d’Agnès dans L’École des femmes, Clément Hervieu-Léger lui propose d’abord le rôle d’Éliante dans sa mise en scène du Misanthrope puis celui de Célimène au moment de la reprise. Devenue sociétaire le 1er janvier 2016, elle est dirigée par Alain Françon dans La Mer d’Edward Bond puis par Ivo van Hove dans Les Damnés, une adaptation du scénario de Luchino Visconti. En 2017, elle est Zerbinette dans Les Fourberies de Scapin de Molière mises en scène par Denis Podalydès et Marton dans Le Petit-Maître corrigé de Marivaux par Clément Hervieu-Léger. En 2018, elle incarne Tekla dans Les Créanciers de Strindberg par Anne Kessler.

En dehors de la Comédie-Française, elle retrouve, en 2013, Alain Françon, son maître au Conservatoire, autour de Solness le Constructeur, une pièce d’Ibsen présentée au Théâtre national de la Colline. Adeline d’Hermy débute au cinéma, en 2008, dans Je ne suis pas morte de Jean-Charles Fitoussi. En 2012, elle est à l’affiche de deux longs métrages : Ici-bas de Jean-Pierre Denis et Camille redouble de Noémie Lvovsky. En 2014, Jalil Lespert lui confie le rôle d’Anne-Marie Munoz dans le biopic Yves Saint-Laurent. En 2017, elle joue le rôle-titre dans Maryline de Guillaume Gallienne. Pour la télévision, elle tourne avec Fabrice Cazeneuve dans Cigarettes et bas nylon, Nina Companeez dans À la recherche du temps perdu, Arnaud Desplechin dans son adaptation de La Forêt d’Ostrovsky et Guillaume Gallienne dans son adaptation d’Oblomov de Gontcharov.

Pour la saison 2018/2019, Adeline d'Hermy joue dans _La Nuit des rois ou Tout ce que vous voulez_de Shakespeare par Thomas Ostermeier, La Petite Sirène d’après Andersen par Géraldine Martineau, les reprises de Lucrèce Borgia de Victor Hugo, des Fourberies de Scapin de Molière par Denis Podalydès, des Damnés d’après le scénario de Luchino Visconti, Nicola Badalucco et Enrico Medioli par Ivo van Hove et du Misanthrope de Molière par Clément Hervieu-Léger.

Dernières publications sur Adeline d'Hermy

La petite sirène vue à la Comédie-Française
27 min
La Grande table culture
LE 28/11/2018

La Petite Sirène s'invite au théâtre, dans une mise en scène plus proche du conte tragique d'Andersen que de Disney. Rencontre avec Géraldine Martineau,...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.