LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Bernard Tapie


homme d'affaires et homme politique français (1943-2021)

Biographie de Bernard Tapie

Né le 26 janvier 1943 à Paris d’un père ouvrier ajusteur et d’une mère aide-soignante, Bernard Tapie devint dans les années 80 à la fois le symbole de la réussite d’un homme issu des classes populaires, et de l’entrée de la société civile en politique. 

Engagé en politique dès 1987, Bernard Tapie rejoint d’abord les rangs du RPR. Mais après que le parti fondé par Jacques Chirac lui a refusé son investiture dans la circonscription qu’il réclame à Marseille, il fait la rencontre de François Mitterrand grâce au publicitaire Jacques Séguéla. Investi par le Parti socialiste dans la 6e circonscription des Bouches-du-Rhône, il est battu par le candidat RPR Guy Tessier, mais l’élection ayant été annulée, finit par l’emporter en janvier 1989. Mais c’est en décembre 1989 que ce chef d’entreprise s’impose dans le paysage politique français à la faveur d’un débat télévisé qui l’oppose à Jean-Marie Le Pen, et alors que tous les responsables politiques des partis traditionnels s’étaient désisté. Sa croisade anti-FN lui vaut les louanges de François Mitterrand au point que le président de la République le propulse ministre de la Ville à la faveur d’un remaniement en avril 1992. Jeune, brillant, celui qui a fait du combat contre l’extrême-droite sa marque de fabrique va devenir l’arme anti-FN du second quinquennat de François Mitterrand. Rattrapé par la justice pour des affaires de corruption et de conflits d'intérêt, il est contraint de démissionner cinq mois après sa nomination. De retour au gouvernement à la faveur d’un non-lieu, il rendra finalement définitivement son portefeuilles ministériel après la défaite du PS aux législatives de mars 1993. Considéré comme un trublion par les cadres de Parti socialiste, Bernard Tapie rejoint ensuite le Parti radical de gauche (PRG). C’est sous cette étiquette qu’il se présente aux élections européennes de juin 1994 où il obtient le même score que Michel Rocard, le candidat du PS. Cette élection va mettre un terme à la possible candidature de Michel Rocard à l’élection présidentielle de 1995. Rattrapé par des affaires, Bernard Tapie quitte définitivement la vie politique en 1996.

Dernières publications sur Bernard Tapie

Livre : Brigitte Fontaine / Algérie : y a-t-il un président dans l’avion ? / Algérie : le régime fragile / Bernard Tapie est un vrai symbole français
59 min
image par défaut
4 min
image par défaut
53 min
image par défaut
image par défaut
14 min
image par défaut
7 min
image par défaut
2h31
image par défaut
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......