LE DIRECT

Jacques Bonnaffé


Comédien

Biographie de Jacques Bonnaffé

Jacques Bonnaffé est né à Douai en 1958. Il choisit les grands écarts du théâtre au cinéma : de Jean-Luc Godard pour Prénom Carmen lorsqu'il est à peine sorti du Conservatoire de Lille, à Jacques Rivette pour Va savoir, avec des rôles aussi dans Escalier C, Jeanne et le garçon formidable et Les Amitiés maléfiques

Sautant sans jamais ralentir sur toutes les propositions qui défendent les textes forts (Jacques Darras, Jean-Pierre Verheggen, Joseph Danan), retrouvant l'exigence des choix de pièces montées par Alain Françon (Le petit Eyolf) ou Jean-Pierre Vincent, aimant dire à voix forte des textes d'auteurs vivants dans un café de campagne ou une salle immense, inventeur de quinze banquets littéraires pour Lille 2004, metteur en scène (Jacques two Jacques, Display) , complice de Louis Sclavis en duo baladeur, il fut artiste associé à la Scène Nationale de Châlons-en-Champagne.

Tous les jours, Jacques Bonnaffé lit un poète différent dans "Jacques Bonnaffé lit la poésie"

Dernières publications sur Jacques Bonnaffé - Page 9

Abdelatif Laâbi : L’espoir acharné (2/4) : sans fin lire Laâbi
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 16/10/2018

Il fallait/il faudra revenir à Abdellatif Laâbi, comment il fut témoin d’évolutions durement acquises, des audaces du combat. Contre l’obscurité des murs...

Abdelatif Laâbi : L’espoir acharné (1/4) : la rage ta page
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 15/10/2018

En saisissant « L’espoir à l’arraché », nous vient cette pensée d’un recommencement. Abdelatif Laâbi nous livre l’hypothèse d’un regain perpétuel.

Ma tristesse est tranquille - Fernando Pessoa (4/4) : le Tage n'est pas la rivière qui traverse mon village.
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 11/10/2018

Le Tage est plus beau que la rivière qui traverse mon village / Mais le Tage n'est pas plus beau que la rivière qui traverse mon village, / Parce que le...

Ma tristesse est tranquille - Fernando Pessoa (3/4) : je ne m’occupe pas des rimes.
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 10/10/2018

Je pense par les yeux et par les oreilles / Je pense par les mains et par les pieds / Je pense par le nez et par la bouche.

Ma tristesse est tranquille - Fernando Pessoa (2/4) : Une fleur aurait-elle de la beauté?
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 09/10/2018

Si parfois je dis que les fleurs sourient / Et s'il m'arrive de dire que les rivières chantent, /Ce n'est pas que je pense qu'il y a des sourires dans...

Ma tristesse est tranquille - Fernando Pessoa (1/4) : "Etre poète n'est pas mon ambition. C'est ma façon à moi d'être seul"
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 08/10/2018

Le gardeur de troupeaux est l’œuvre majeure d’Alberto Caeiro, le maître naturaliste des hétéronymes inventés par Fernando Pessoa. Berger imaginaire qui...

Wislawa Szymborska - Du désenchantement heureux (4/4) : Fin et début
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 04/10/2018

En refermant sa semaine, le lecteur se dit qu’il n’est pas mécontent de la révélation Szymborska, ouvrant à la fois sur une pensée et un monde oratoire...

Homère (4/4) : L'odyssée d'un personnage
58 min
La Compagnie des auteurs
LE 04/10/2018

De l'Oyssée d'Ulysse à la réécriture du mythe dans la littérature contemporaine, par l'auteur irlandais James Joyce (1882 - 1941), cette dernière émission...

Wislawa Szymborska - Du désenchantement heureux (3/4) : sur les soirées poésie (avec ou sans)
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 03/10/2018

Vu d’une estrade d’abord, ce 3e jour se chantonnera sur l’« Étonnement » et une réflexion-description de l’âme selon Szymborska.

Homère (3/4) : Retour à l'Odyssée
58 min
La Compagnie des auteurs
LE 03/10/2018

Le voyage du retour est celui que nous entreprenons aujourd'hui, tel qu'il nous est raconté dans l'Odyssée.

Wislawa Szymborska - Du désenchantement heureux (2/4) : la vie est belle, pas trop vite
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 02/10/2018

« Allegro ma non troppo » (1972) pourrait à sa façon donner signature d’un style simple, trop simple et vertigineux, où Wislawa fabrique cette ironie si...

Homère (2/4) : Chanter l'Iliade
58 min
La Compagnie des auteurs
LE 02/10/2018

Poursuivons cette série consacrée à la poésie homérique en musique, car le chant de l'Iliade est une poésie mélodieuse.

Wislawa Szymborska - Du désenchantement heureux (1/4) : le cas où
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 01/10/2018

Elle tardait à nous parvenir, Wisława Szymborska prix Nobel polonaise de 1996 est désormais rassemblée sous ce titre « de la mort sans exagérer », en poche...

Homère (1/4) : Qui est Homère ?
57 min
La Compagnie des auteurs
LE 01/10/2018

Redécouvrons la poésie d’Homère à travers ses deux textes majeurs : L’Iliade et l’Odyssée. Les quatre invités de cette semaine nous en feront une nouvelle...

Sonneur des poètes (4/4) : Frères migrants
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 27/09/2018

Retour aux « Cent mots de la poésie » de Jean-Michel Maulpoix pour présenter le mot Poème. Enchainé sur un récent textes de Michel Deguy, Frères Mourants,...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.