LE DIRECT

James Sacré


Biographie de James Sacré

James Sacré est né en 1939 en Vendée, où il passe son enfance à la ferme parentale. Longtemps enseignant à l'Université du Massachusetts, aux Etats-Unis, il vit désormais à Montpellier. Auteur d'une oeuvre poétique abondante, principalement publiée chez Tarabuste, Obsidiane et aux éditions André Dimanche, il est aujourd'hui reconnu comme l'un des poètes les plus importants de sa génération.

L'oeuvre de James Sacré

Dernières publications sur James Sacré

Finir en beauté (3/4) : Manques, masques et beauté.
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 26/06/2019

Un arrêt sur les stocks, poèmes parmi lesquels je reviens à la vie. Leur grâce mobile, et comme elle inscrit dans la relecture chaque fois sa chanson....

L’UNIQUE SENTIMENT (4/4) : Ecrire pour t’aimer
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 28/06/2018

Ce poème de 84 adressé à S.B dit à la fois l’enivrement d’une déclaration et l’impossibilité, la maladresse contenue dans cette intention insurmontable....

L’UNIQUE SENTIMENT (2/4) : L’ange nu
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 26/06/2018

"GÉRARD HALLER est le nom clair et mélodieux d’une voix discrète dans la mêlée polyphonique ou dans le tohu-bohu des poèmes. Il a déjà publié, il y a quelques...

James Sacré, «Le pays que je parle» (4) : Avec Antoine Emaz:
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 08/06/2017

«Nous sommes en face d'un jeu subtil de formes, d'écriture, qui ne gêne pas la saisie du sens. Cette poésie impose une langue, évidemment, mais ce n'est...

James Sacré, «Le pays que je parle» (3) : Quelque chose de mal raconté
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 07/06/2017

Autre livre dans "Figures qui bougent un peu", axe essentiel du recueil, nous rappelle Antoine Emaz : le passé paysan….

James Sacré, «Le pays que je parle» (2) : Parler la neige...
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 06/06/2017

...Et par elle parler de la mort, est-ce pensable, en manière de prévision ? «Je voudrais pas mourir pourtant ça n'a pas trop d'importance qu'on meure...

James Sacré, «Le pays que je parle» (1) : Rien pas de silence et pas de solitude la maison...
3 min
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 05/06/2017

...Ce sont les premiers mots de James Sacré dans ces « figures qui bougent un peu » que nous lirons en dialoguant avec Antoine Emaz, l’autre poète de ce...

image par défaut
35 min
image par défaut
30 min

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.