Programmes

Julien Feder metteur en scène de

En savoir plus

Biographie de Julien Feder metteur en scène de

« Les trois petits vieux qui ne voulaient pas mourir » de Suzanne Van Lohuizen, traduit du néerlandais par Marijke Bisschop, texte publié par l'Arche éditeur. Jusqu'au 4 février 2009, à 14H30, Aktéon Théâtre 11 rue du Général Blaise 75011 Paris. Réservations: 01.43.38.74.62. Le propos: Ernest, Désiré et Stanislas sont trois petits vieux qui cohabitent depuis des temps immémoriaux. Un matin, leur quotidien est bouleversé par la découverte d'une lettre anonyme dans leur boîte : « Chers Ernest, Stanislas et Désiré, aujourd'hui c'est le dernier jour. Votre vie est finie. Toutes les journées ont été utilisées. Il n'y a rien à faire. Sincères salutations. » Perplexes, les trois vieux amis décident d'ignorer cette menace. « Mourir? Et puis quoi encore?! » Déterminé, le trio voyage d'aventure en aventure dans une lutte joyeuse contre la fatalité. Les comédiens vieillissent devant les spectateurs au début de la pièce. Des traits soulignant les rides du visage suffisent à marquer la vieillesse. Le travail de l'acteur fait le reste. Le jeune spectateur est invité à suivre dans un espace imaginaire dont il possède les clés. A la façon de clowns, nos trois héros désemparés et fragiles renversent une situation désespérée en situation comique. Ils se battent pour la vie plutôt que contre la mort, et donnent de la légèreté à la mélancolie. Ces trois personnages ont une créativité débridée et une grande capacité à s'émerveiller. Il s'agit de trois conteurs qui s'amusent à inventer leur histoire. Certaines situations nous font même douter de leur âge. Sont-ils réellement vieux ou s'agit-il d'enfants qui ne veulent pas grandir ? « Les trois petits vieux qui ne voulaient pas mûrir » raconteraient alors leur cheminement vers l'âge adulte... Julien Feder après des études de philosophie, Julien Feder se tourne rapidement vers le théâtre et la réalisation de films. En 1995, il fonde sa propre compagnie de théâtre avec laquelle il créé notamment : OEil de velours, d'après René Char, au Festival de la jeune création de Houilles. Le village en flammes, de R.W. Fassbinder, lors du Prix Paris jeunes talents. J'ai saigné, de B. Cendrars, présenté au Théâtre de l'Onde à Vélizy, en mars 2006 à l'occasion du Festival 1er Souffle. En 2006 et 2007, il assiste Philippe Adrien dans la mise en scène d'Un avant-poste du progrès, de J. Conrad. Il conçoit et réalise les vidéos de ce spectacle donné au Théâtre de la Tempête. Dernièrement il a mis en scène L'Augmentation, de G. Perec, donné au Théâtre du Renard et au Théâtre de l'Opprimé. Pièce sélectionnée par le festival de Coye-la-Forêt et par le festival Eclats de rire d'Ivry-sur-Seine qui bénéficie du soutien de la Mairie de Paris. Parallèlement à la mise en scène, il réalise des films dont Ces Jours d'Exil , tourné après une résidence d'écriture à Lussas. Ce film, coproduit par Zor-Film, Key Light et Cityzen TV, a été projeté lors du Festival des Ecrans documentaires de Gentilly, au Mois du documentaire des Beaux-Arts de Paris et au Festival du film altermondialiste de Charleroi.

Dernières publications sur Julien Feder metteur en scène de

30min
10/01/2009
Julien Feder metteur en scène, Karine Saporta chorégraphe
Jusqu'à la lune et retour | 12-13

Ecouter le direct
Le direct