LE DIRECT

Martine de Koninck


Metteure en scène

Biographie de Martine de Koninck

Entre 2010 et 2012, Le Collectif Fusion a mené des actions éducatives autour du roman l'OEil le plus bleu de Toni Morrison avec le collège Martin-Luther-King de Villiers le Bel (Val d’Oise) et les enseignants de français / anglais. La trame du récit de l'OEil le plus bleu se construit autour de trois fillettes de 11 à 12 ans : deux soeurs, Claudia et Frieda MacTeer, et Pecola Breedlove, personnage tragique dont elles se démarquent en se positionnant comme « résistantes » face au monde. 

Leurs expériences respectives montrent deux positionnements face à l'héritage historique des Etats-Unis, deux appréhensions différentes des aliénations transmises par une société qui propose des modèles exclusifs et dominants. Ces actions éducatives avec des classes de 3ème se sont déroulées sur trois ans et ont abouti à trois propositions en fin de parcours : – Une lecture publique dans une médiathèque en 2010 de plusieurs extraits du roman L’oeil le plus bleu de Toni MORRISON avec un choeur de 9 voix féminines et masculines, où des élèves volontaires se sont mêlés à des comédiennes professionnelles. – Une lecture performée dans un cinéma en 2011 comprenant la projection d'un film d'animation muet « Du bleu dans l’oeil, des bleus à l’âme », sonorisé en direct par un choeur de voix mêlant l'anglais et le français, comprenant les élèves de la classe et des étudiantes américaines de l'Université de New York à Paris. 

Sur ce projet ainsi que l'année suivante, un partenariat s'est en effet tissé avec NYU (Paris), grâce à Mme Beth Epstein, directrice académique. (Photos de Bruno ARBEAU : 009 – 002 - 001) – Une performance à la résidence Lucien Paye (Cité Universitaire) en 2012 titrée « La chose à craindre c’était ce qui la rendait belle et pas nous », réunissant 25 jeunes étudiants et collégiens (américains/français) et 4 comédiennes professionnelles sur scène. Cette action s'est menée en partenariat conjoint avec le collège Stéphane Mallarmé (Paris 17) et le Centre Culturel La Joncquière. (Photos de Eva ALLOUCHE : 0077 – 0091) À la suite de cette expérience d'action éducative menée sur 3 ans avec des adolescents, des étudiants, des enseignants et une équipe d’artistes* du Collectif Fusion, de nombreuses traces (film muet, paroles consignées, etc) se sont accumulées comme écho. Elles ont été réinterrogées en 2013 lors de la création d'une forme spectaculaire, par la présence et la parole d'une conférencière (Vanessa Sylvanise), ainsi que par une mise en corps dansée, percutée à des éléments sonores inspirés des pulsations textuelles et musicales de l’univers morrisonien. 

La conférence performée Black Blanche Neige s’inscrit alors en point d’orgue des esquisses préalablement faites du roman The Bluest Eye de Toni Morrison. Dans l’esprit de l’oralité de la culture noire américaine qui irrigue largement les cultures urbaines d’Europe, nous revendiquons l’interpellation du Black Blanche Neige pour raconter à tous une histoire de la petite fille noire aux pays des blancs, qui rêvait d’avoir les yeux bleus. Nous avons remis en perspective différents matériaux comme un faisceau de présomption sur la question des rapports noirs/blancs, interrogés aujourd’hui pour revisiter des extraits du récit. *Une équipe artistique : Gaël Ségalen - créatrice sonore ; Isabelle Dufau et Amandine Froye danseuses, chorégraphes ; Martine de Koninck - metteure en scène /conceptrice du projet. 

Une équipe d’acteurs-danseurs-amateurs : Onze jeunes gens et jeunes filles (14/21 ans) La participation de : Vanessa Sylvanise - conférencière (thèse en littérature comparée Université Saint-Denis/Paris VIII) ; Gaël Ségalen performeuse - créatrice sonore et Joachim Montessuis - poète - performeur et créateur sonore. Et l’équipe des bénévoles de Fusion La Conférence Performée a reçu le soutien du mécénat de la Caisse des Dépôts et Consignations ; du Conseil Général du Val d’Oise ; de la Préfecture-Mission Ville ; de la ville de Villiers-le-Bel ; de l’Université de New-York à Paris. Ainsi que le partenariat des lieux d’accueils : le 6 B à St Denis - la Maison des Ensembles à Paris 12 ème - la Maison de Quartier Boris Vian à Villiers-le-Bel.

Dernières publications sur Martine de Koninck

Toni Morrison (4/4) : Malaise dans la culture
58 min
La Compagnie des auteurs
LE 15/08/2019

Cette semaine consacrée à Toni Morrison s’achève sur la culture de ses romans et les conflits culturels que la littérature de Morrison met en lumière.

Toni Morrison (4/4) : Malaise dans la culture
59 min
La Compagnie des auteurs
LE 11/10/2018

Cette semaine consacrée à Toni Morrison s’achève sur la culture de ses romans et les conflits culturels que la littérature de Morrison met en lumière.

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.