LE DIRECT

Martine Mathieu-Job


auteure, professeure de littératures francophones émérite à l’université Bordeaux Montaigne

Biographie de Martine Mathieu-Job

Martine Mathieu-Job est née en 1952 à Blida. En 1962, elle a quitté l’Algérie où sa famille sépharade, tant du côté paternel que du côté maternel, était installée avant la colonisation française. Elle a enseigné à l’université de La Réunion, de l’île Maurice, de la Manouba à Tunis. Elle est actuellement professeur de littératures francophones émérite à l’université Bordeaux Montaigne. Elle est l’auteur d’une centaine d’articles sur les littératures coloniales et postcoloniales de l’océan Indien et du Maghreb, et de quelques essais. Parmi les principaux : Littératures francophones. III- Afrique noire, océan Indien, en collaboration avec Michel Hausser, Paris, Belin, 1998. Mouloud Feraoun ou l’émergence d’une littérature, en collaboration avec Robert Elbaz, Paris, Karthala, 2001 ; Le Fils du pauvre ou la fabrique d’un classique, Paris, L’Harmattan, « Classiques francophones », 2007 ; Faims d’enfance d’Axel Gauvin, Étude critique, Paris, Champion, « Entre les lignes », 2014. Auteur, aux éditions Bleu autour, de récits dans les collectifs L’Enfance des Français d’Algérie avant 1962, 2014 ; Une enfance dans la guerre. Algérie 1954-1962, 2016 ; À l’école en Algérie des années 1930 à l’Indépendance, 2018. Préface de ce dernier collectif et préface du récit d’Aziz Chaouaki, Baya. Rhapsodie algéroise, 2018. Elle a également dirigé Albert Camus Correspondance avec ses amis Bénisti (Bleu autour, 2019).

Dernières publications sur Martine Mathieu-Job

Le Mythe de Camus (3/4) : Camus et l'Algérie
58 min
La Compagnie des oeuvres
LE 23/09/2020
Français par la langue, algérien par le coeur, Albert Camus n'a jamais cessé d'aimer le pays qui l'a vu naître. Nous explorons dans cette émission les...

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......