LE DIRECT
Portrait de Raphaël Dallaporta

Raphaël Dallaporta


Photographe

Biographie de Raphaël Dallaporta

Raphaël Dallaporta élabore une oeuvre saluée par la critique pour la rigueur de ses protocoles et la pertinence de ses installations dans lesquelles s’établissent des connexions insolites entre histoire, science, art et technologie. Chacun de ses projets, cherchant à rendre visibles des phénomènes, ou territoires, respectivement cachés, ou inaccessibles sont finalisés par une publication monographique. Après avoir été pensionnaire à l’Académie de France à Rome - Villa Médicis en 2014- 2015, il réalise le projet Chauvet-Pont d’Arc, l’inappropriable, publié en 2016, aux éditions Xavier Barral et exposé à Kyoto au Japon et au Centquatre-Paris. Ses oeuvres sont aussi dans les collections du Fond National d’Art Contemporain de la Maison Européenne de la Photographie, du Musée de l’Elysée à Lausanne ou de la New-York Public Library. Pour l’ensemble de ses réalisations le prix Niepce lui est décerné en 2019.

Lauréat de la bourse [N.A!]-365, Raphaël Dallaporta est en résidence à Zone Sensible entre juin et septembre 2019. Il imagine sur site un travail autour des courbes du temps. L’oeuvre initiatique qu’il conçoit repose sur le tracé de l’axe méridien pour célébrer chaque saisons, inspiré par les traités à vocation didactique du XVIe siècle, de Mario Bettini où les abeilles unissent le langage formel mathématique au monde naturel, où d’inspirantes illusions d’optique, côtoient les connaissances sur la gnomonique : l’art de concevoir, calculer et tracer des cadrans solaires. La présence d’horloges naturelles au coeur de la ferme urbaine active l’intime conviction d’être au bon endroit au bon moment. Pour indiquer les mouvement relatifs au soleil l’instrument qui sera installé est une immense chaise haute de plus de 4m50 incliné vers le ciel et dont l’ombre permettra d’esquisser une astronomie de terrain, à l’échelle de l’Espace 365. Pour les calculs il a bénéficié de la complicité de l’astronome, Denis Savoie spécialiste des tables astronomiques. En conviant le public à célébrer l’équinoxe par l’inauguration d’une méridienne sur le site de Zone Sensible, se réalise un alignement mémorable où la dernière terre maraîchère du 93 devient à la faveur des astres, le centre du monde.

Le site de Raphaël Dallaporta

Dernières publications sur Raphaël Dallaporta

Ecrire avec la Lumière : Raphaël Dallaporta
4 min
Les Carnets de la création
LE 25/10/2019

Le "photo-graphe" troque son objectif pour un instrument ancestral : le cadran solaire.

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.