LE DIRECT

Camps de concentration


Le terme "camp de concentration" désigne un lieu de détention administré par l’armée ou la police et regroupant des civils, des prisonniers de guerre ou des détenus politiques.
Au XXe siècle, les premiers sont mis en place par d’une part par les Espagnols à Cuba, pendant la révolte qui ébranle l’île (1896-1918), d’autre part par les Anglais, en Afrique du Sud, lors de la Guerre des Boers (1900-1902). En 1917, l'Union soviétique met en place des camps de concentration, principalement en Sibérie, pour enfermer opposants politiques et prisonniers de droit commun. Mais c’est la Seconde Guerre mondiale qui va voir se multiplier ces lieux de détention et c’est l’Allemagne nazie qui va leur donner une ampleur inédite en systématisant ce mode d’enfermement au point que le terme lui est aujourd’hui presque exclusivement associé.
Mis en place par l’administration du IIIe Reich dès 1933, les camps de concentration nazis ont officiellement pour vocation de "rééduquer" les opposants. A partir de 1936, ils sont administrés par les SS sous la responsabilité de Himmler, avec un double objectif d’exclusion et de terreur. Le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale marque une évolution de leur usage politique : les résistants et opposants arrêtés dans chaque pays de l'Europe occupée y sont déportés. Leur but devient dès lors de constituer une main d’œuvre gratuite pour soutenir l’effort de production de l’Allemagne en guerre. Le travail forcé y était épuisant, la nourriture rare, les mauvais traitements quotidiens et la mortalité par conséquent élevée. Le système concentrationnaire visait à déshumaniser les détenus.
Des camps comme ceux de Dachau ou de Buchenwald ont d'abord servi à la mise à l’écart des opposants au Reich, avant de regrouper déportés juifs (jusqu'à la mise en place de camps d'extermination de type Auschwitz), témoins de Jéhovah, tziganes, homosexuels ou encore des individus "asociaux" comme les vagabonds.
L’Allemagne nazie comptait une douzaine de camps de concentration au plus fort de la guerre parmi lesquels Dachau, Buchenwald et Ravensbruck. Mais les SS en avaient également créé d'autres en Autriche, en Belgique et en France notamment.
En 2013, le Mémorial de la Shoah à Washington a estimé à 980 le nombre de camps de concentration nazis en Europe entre 1933 et 1945. Et les recherches historiques les plus récentes font apparaître qu’ils ont reçu un million six cent cinquante mille déportés entre septembre 1939 et janvier 1945, en majorité des hommes. Cinq cent cinquante mille, soit un tiers, n’ont pas survécu à la déportation.

Docteur Adélaïde Hautval, résister jusqu'au bout (1/2) : Amie des juifs
29 min
Une histoire particulière, un récit documentaire en deux parties
LE 29/05/2021
Le docteur Adélaïde Hautval reçoit, parmi les premières, en 1965, le titre de Juste parmi les Nations.
Février 1939 : 500 000 exilés espagnols arrivent en France
1945 : 75 ans après (3/8) : Claude Lanzmann (1925-2018), un corps, une oeuvre
59 min
Toute une vie : 40 figures de la culture
LE 18/07/2020
Claude Lanzmann a signé avec Shoah, le plus grand témoignage sur la destruction des juifs d'Europe, une oeuvre monumentale réalisée par un engagement viscéral...
“Ils étaient vingt et cent, ils étaient des milliers...” 75e anniversaire de la libération des camps (2/4) : Etudier et enseigner la Shoah, un défi sans cesse renouvelé
52 min
Le Cours de l'histoire
LE 30/06/2020
Sur les 3 500 000 juifs que comptait la Pologne en 1939, 90 % furent exterminés. Dès lors, comment se déroula la « libération » des camps nazis en Pologne...
Philosopher avec Scorsese (4/4) : "Shutter Island", vaut-il mieux vivre en monstre ou mourir en homme de bien ?
58 min
Les Chemins de la philosophie
LE 22/05/2020
Pour le philosophe Adorno, plus de poésie n'est possible après Auschwitz. "Shutter Island" de Scorsese serait-il une réponse à cette affirmation ? Film...
“Ils étaient vingt et cent, ils étaient des milliers...” 75ème anniversaire de la libération des camps (2/4) : Etudier et enseigner la Shoah, un défi sans cesse renouvelé
51 min
Le Cours de l'histoire
LE 28/01/2020
Sur les 3 500 000 juifs que comptait la Pologne en 1939, 90 % furent exterminés. Dès lors, comment se déroula la « libération » des camps nazis en Pologne...
Le négationnisme (1/4) : la rumeur concentrationnaire
17 min
Le négationnisme (2/4) : Robert Faurisson, faussaire de profession
14 min
Le négationnisme (3/4) : L'Affaire Faurisson
14 min

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......