LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Ponctuation


A l'origine de la ponctuation, il y a le blanc, cet espace ménagé entre les mots pour les distinguer les uns des autres. Il est sa forme la plus ancienne, inconnue dans l’Antiquité où l'on écrivait les mots à la suite, selon l'écriture dite scriptio continua. Ensuite la ponctuation a d'abord été l'affaire des imprimeurs. Avant de devenir celle des écrivains. Rabelais déjà se plaint de son éditeur qui multiplie sans discernement les virgules dans son texte. Ce n'est que plus tard encore, au cours du XVIIe siècle, avec la généralisation de la lecture silencieuse et l’apparition des premiers romans, que le besoin se fait sentir de codifier l’art de la ponctuation. Les dialogues se faisant plus nombreux, il est désormais nécessaire d'inventer des repères visuels pour faciliter la compréhension des textes. Enfin, c'est au XIXe siècle que la normalisation de la ponctuation voit le jour, accompagnée de celle de l’orthographe. Points, virgules, points-virgules et autres signes consacrent ainsi la fonction grammaticale et syntaxique de la ponctuation, qui supplante sa fonction respiratoire, liée à l’oralité. Aujourd’hui, les émoticônes et autres smileys sont venus réaliser le vœu de Jean-Léonor Le Gallois, qui écrit en 1707 : "Il serait à souhaiter que l’on eût encore admis dans notre langue des points de commandement d’ironie, de mépris, d’emportement, d’amour, de haine de joie et de douleur : la lecture en serait beaucoup plus aisée."

Une histoire de la ponctuation : l'émoji, point du futur ? ¯\_(ツ)_/¯¯
Une histoire de la ponctuation : point d’ironie et point de doute, la ponctuation poétique
Une histoire de la ponctuation : l'imprimerie fait le point
Une histoire de la ponctuation : au commencement était le “.”
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......